Découvrez BTLV, le média N°1 sur le mystère et l'inexpliqué (Replay/Podcast/rédactionnel)

Pour accéder à toutes nos interviews audio et vidéo
Rejoindre BTLV

15 juillet 2020 – L’INRAP a révélé le 10 juillet dernier qu’une base allemande de la Seconde Guerre mondiale, faisant partie de mur de l’Atlantique, venait d’être découverte lors de fouilles dans le Calvados.

La base immense d’environ 300 mètres de long faisait partie du mur de l’Atlantique sans pour autant se trouver en bord de mer. Il se trouve à Bretteville-sur-Odon, une commune qui jouxte la ville de Caen. Des milliers d’objets y ont été retrouvés. Benoît Labbey, le responsable scientifique de l’INRAP sur le site explique que celui-ci est intact car il a été remis en culture dès la fin de la guerre.

AU MOINS DEUX MILLE OBJETS

Les archéologues ne sont pas déçus : des milliers d’objets ont été trouvés dans les abris sous-terrain creusés par les Allemands qui s’y cachaient. Des objets de leurs quotidien comme des lampes à huile et des casques, mais aussi d’autres, beaucoup plus imposants comme des morceaux d’avion.

Selon les experts, cette base a été habitée de 1941 à 1944 par une grosse centaine de soldats de l’armée nazie (entre 125 et 150). Les abris sous terrain font tous dix mètres de long et pouvaient loger environ dix soldats à chaque fois. Ces abris sont très légers, leurs toits étant en béton non-armé et soutenus par des poutres en bois.

La raison pour laquelle on ne l’a trouvée que maintenant, comme l’expliquait Benoît Labbey, est que la base a été recouverte de 40 cm de terre qui a été cultivée depuis la fin de la guerre. Le champ a donc été racheté récemment dans un but immobilier et ce sont les fouilles préventives qui ont révélé ses trésors sous-terrain.

Margaux Naudin (Rédaction btlv.fr / Source AFP et INRAP)