24 novembre 2022 – Le cinéma a toujours fait de la poupée un sujet de films d’horreur mais cette fois, la réalité aurait rattrapé la fiction. Un mari et sa femme croient que leur poupée Annabelle Raggedy Ann a été la cause de toutes sortes de malheurs.

Lee et Linzi Steer, propriétaires du Musée des objets hantés de Rotherham, en Angleterre, ont acquis la poupée en 2019 auprès d’un donateur qui pensait qu’elle était possédée et causait des accidents de voiture.

une des salles du musée

Une des salles du musée / crédit image Musée des objets hantés de Rotherham

DES ÉVÈNEMENTS ÉTRANGES

Il ne fallut pas longtemps pour que le couple se rende compte de certains comportements :

« J’ai grandi en étudiant toutes sortes d’histoires sur les extraterrestres et les fantômes. J’ai toujours été intéressée par le paranormal, plutôt qu’effrayée », a déclaré Linzi Steer, « mais certaines des actions d’Annabelle me font peur ».

le couple

Lee et Linzi Steer, les propriétaires du Musée des objets hantés de Rotherham / crédit image: PA Real Life

L’inquiétude du couple s’est installé peu de temps après qu’il ait acquis la poupée. Sans aucune raison Linzi Steer et l’un de ses amis proches ont été frappés par une maladie mystérieuse que personne ne semblait pouvoir expliquer.

« Je suis juste tombée très malade pour une raison inconnue, j’ai été hospitalisée pendant une semaine et les médecins à ce jour ne savent toujours pas ce qui n’allait pas », a-t-elle déclaré.

« J’ai eu d’horribles douleurs à l’estomac, j’étais sérieusement malade et les médecins ne pouvaient tout simplement pas dire ce que c’était, ce qui était inhabituel. Un de nos bons amis est également tombé très malade, à son tour. Il a eu des abcès dans la bouche et toutes sortes de maux…C’était juste très bizarre ».

LES CHOSES ONT EMPIRÉ

D’après le couple, les choses sont allées de mal en pis. Comme l’ancien propriétaire de la poupée l’avait annoncé, ils ont commencé à vivre une série d’accidents de voiture souvent évités de justesse qu’ils ont également attribués à son influence.

D’autre part, deux ans après son arrivée au musée, une séance de Ouija s’est terminée par le retournement d’une table sans raison apparente.

« Annabelle était assise sur une chaise à notre table Ouija… il y a un pied en métal qui la maintient en place, donc il n’y a aucun moyen qu’elle soit tombée ou effondrée sans raison », a déclaré Lee Steer.

« Il n’y a aucune explication logique quant à la raison pour laquelle cela aurait dû se produire, et c’était juste la façon dont Annabelle se tenait droit devant ».

Que la poupée ait eu ou non quelque chose à voir avec l’un de ces incidents, le débat reste ouvert.

Bob Bellanca (rédaction btlv.fr Source The Mirror)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV