Découvrez BTLV, le média N°1 sur le mystère et l'inexpliqué (Replay/Podcast/rédactionnel)

Pour accéder à toutes nos interviews audio et vidéo
Rejoindre BTLV

19 juin 2020 —Le Botswana possède la plus grande population d’éléphants au monde avec plus de 135 000 pachydermes, soit un tiers du total du continent africain.Ce pays enclavé d’Afrique australe a décidé d’enquêter sur la mystérieuse mort d’une dizaine d’éléphants dans le célèbre delta de la rivière Okavango, a indiqué le ministère du Tourisme.

L’officier en charge de la faune, DikamatsoNtshebe, a déclaré que plus d’animaux pourraient encore mourir, car certains semblent déjà malades. « Nous constatons toujours des éléphants en train de mourir dans l’Okavango Panhandle », a déclaré Ntshebe. « Nous voyons également des éléphants malades qui sont sur le point de mourir. Vendredi dernier, nous comptions au total 110 carcasses d’éléphants », a-t-il ajouté.

CE N’EST PAS UN ACTE DES BRACONNIERS

Après leur enquête, les responsables de la faune et agents vétérinaires ont constaté que le braconnage était exclu de cette hécatombe, en effet ils n’ont pas retrouvé des carcasses dépouillées du précieux ivoire. Pourtant on continue à découvrir de nouveaux cadavres, dont le nombre total dépasse les 100 pachydermes.

Le ministère de la Faune a commencé à retirer les défenses des carcasses, afin que ces dernières ne soient pas volées.« Nous avons commencé à retirer les défenses des éléphants morts et nous avons commencé à brûler les carcasses », a expliqué Ntshebe. « Nous avons commencé avec celles (les carcasses) qui sont proches des villages, et celles qui gisent dans l’eau. L’idée est de brûler le plus de carcasses possible. Cependant, c’est un réel défi, car certaines se trouvent dans des zones difficiles à atteindre », a-t-il ajouté.

Pour le moment l’enquête continue, mais les recherches sont compliquées à cause de la pandémie actuelle de COVID-19, qui retarde les résultats des échantillons.

Rédaction btlv.fr (source Ministère de l’environnement du Botswana