Découvrez le premier site (Vidéo / Audio / Actu) consacré à la santé, au bien-être et aux thérapies complémentaires

Regardez et écoutez BTLV gratuitement et sans engagement pendant 7 jours
+3000H d'émissions pour donner du sens à sa vie
Je découvre maintenant

20 janvier 2019 — Dans l’usine pilote de Danone à White Plains, au nord de New York, les chercheurs ont à leur disposition toutes les machines et ingrédients nécessaires pour imaginer toutes sortes de yaourts.

Mais pour le groupe, qui propose 25 à 40 nouveaux produits chaque année en Amérique du Nord, la recette de l’innovation commence aussi au grand air.

Pour dénicher de nouvelles idées, « il faut d’abord comprendre comment les gens mangent », explique Jeffrey Rothman, en charge du marketing pour la filiale de Danone en Amérique du Nord.

Et pour repérer les grandes tendances, il faut entrer dans les maisons, ouvrir les frigos et discuter avec les consommateurs de leurs habitudes alimentaires mais aussi examiner l’ensemble des rayons dans les magasins, demander aux épiciers comment évolue le fameux panier de la ménagère.

Charge ensuite aux chercheurs de trouver les produits, les formats, les propriétés nutritionnelles les plus à même de plaire au plus grand nombre ou de combler un manque.

Le lancement récent aux Etats-Unis de la nouvelle gamme de yaourts à base de lait d’amande « Good Plants » répond ainsi à l’essor des flexitariens, ces personnes qui limitent leur consommation de protéines animales.

Il n’est pas toujours facile de trouver des solutions techniques aux dernières préférences à la mode: moins de sucre et de calorie, davantage de produits pour les enfants ou à base de laits végétaux, davantage de parfums gourmands comme le goût « tarte au citron ».

Rédaction btlv.fr (source AFP)