fbpx

(APOCALYPSE) Au 19ème siècle une poule aurait pondu des œufs annonçant la fin du monde

13 septembre 2021 — Mary Bateman est née dans une ferme du North Yorkshire en 1768. La jeune fille a reçu une bonne éducation  pour l’époque : elle savait lire et écrire. Malgré une enfance plutôt agréable,  à l’âge de 12 ans, elle est devenue une voleuse expérimentée. Cependant, après avoir été  prise en flagrant délit, elle a décidé de fuir à  Leeds.

Parallèlement à son activité de voleuse, Mary Bateman aimait aussi les choses plus « spirituelles »: elle prétendait  pouvoir ensorceler et enlever le mauvis œil.

Comme beaucoup de personnes à cette époque, Mary  élevait des poules pour qu’elle puisse avoir des œufs frais. C’est ainsi qu’en 1806, une femme commença à prétendre qu’une de ses poules avait pondu un œuf sur lequel était écrit : « Le Christ arrive »

Mary Bateman, la sorcière du Yorkshire avec son œuf prophétique © Domaine public

Rapidement, de nombreuses personnes  excitées ont commencé à faire la queue et à payer de l’argent pour regarder les œufs mystiques de la poule pondeuse. Les gens étaient convaincus que l’apocalypse était imminente. Mary a fait fortune gràce à cette supercherie : elle a vendu des sceaux magiques, garantissant l’accès au paradis après le jour apocalyptique prédit par la poule.

La réalité s’est avérée beaucoup plus banale. Mary a écrit des mots sur les œufs en utilisant du vinaigre concentré. Lorsque du vinaigre a été appliqué sur la coquille, l’acide acétique a réagi avec le carbonate de calcium (la coquille en est constituée), entraînant du dioxyde de carbone, de l’eau et de l’acétate de calcium, formant des messages inquiétants. Après cela, Marie a déposé les œufs dans le poulailler

Le médecin qui l’espionnait a découvert la supercherie, mais Mary n’a pas été punie. Après que l’escroquerie a été révélée, la femme a vendu la poule, qui a plus tard été appelé la « poule  prophète de Leeds », à un voisin, mais bien sûr  elle a cessé de pondre des œufs avec les inscriptions prophétiques.

UNE HISTOIRE QUI SE TERMINE MAL

Une femme nommée Rebecca Perigot a consulté Mary au sujet de douleurs thoraciques. Elle a répondu que la douleur ne pourrait pas disparaitre sans un traitement adéquat. Il serait nécessaire pour guérir de payer un traitement magique et coûteux. Mary  a donné à Rebecca et à son mari, William une potion au mercure  avec de l’arsenic et du pudding . Rebecca est décédée et Mary Bateman a été pendue  le 20 mars 1809 pour meurtre et fraude.

Le corps de Mary a été emmené à l’infirmerie de Leeds, où le public a payé  pour voir la dépouille de la sorcière. Des milliers de personnes ont assisté à son autopsie, et après cela, ceux qui le souhaitaient pouvaient acheter une partie de sa peau  en souvenir.

François Deymier (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(CLIMAT) Un seul pays au monde semble en mesure de réaliser ses objectifs climatiques

21 septembre 2021 –  Pour de nombreux pays dans le monde la réalisation d’un certain nombre d’objectifs climatiques constitue un véritable défi. À un tel point que pour le moment un seul pays dans le monde semble en bonne voie pour réaliser ses objectifs. Il s’agit de la Gambie.

La Gambie est pour le moment le seul pays au monde à avoir obtenu une note climatique globale compatible avec les objectifs fixés par l’Accord de Paris. Pour rappel, il s’agit d’un traité international sur le réchauffement climatique adopté en 2015 qui est censé unifier toutes les nations dans une cause commune pour lutter contre le changement climatique. En effet, selon une étude du Climate Action Tracker a examiné l’Europe et 36 autres nations qui prend en compte de nombreux facteurs, comme les politiques climatiques nationales, les mesures et l’utilisation des terres, le soutien financier international et les objectifs climatiques fixés par ces pays. La Gambie semble pour le moment le seul pays en mesure de réaliser ses objectifs climatiques.

LA GAMBIE, UN EXEMPLE À SUIVRE

Selon l’étude, la Gambie n’est pas le seul pays en mesure de réaliser ses objectifs climatiques, d’autres pays comme le Costa Rica, le Maroc, l’Éthiopie ou le Royaume-Uni s’en rapproche, mais sont loin d’être au même niveau. La Gambie peut être considérée comme un exemple à suivre en raison des nombreuses actions qu’elle a mise en place pour le climat. Tout d’abord, le pays mise majoritairement sur les énergies renouvelables et dispose de l’une des plus grande installations solaires d’Afrique de l’Ouest. Le gouvernement gambien est également parvenu à restaurer 10 000 hectares de forêts, de mangroves et de savanes. Enfin, la Gambie s’est également engagée à limiter l’utilisation abusive des ressources forestières, il convertit également les terres agricoles inondées en rizières sèches. Ainsi, la Gambie semble sur le point de devenir un symbole pour tous les pays luttant pour la sauvegarde de notre planète.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-09-13T15:25:35+02:0013 septembre 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser