fbpx

(ARCHÉOLOGIE) Découverte d’un sarcophage wisigoth vieux de 1500 ans dans une nécropole romaine

21 juillet 2021 – La découverte de ce sarcophage de 1500 ans a été faite par une équipe d’archéologues de l’université de Murcie sur le site de la nécropole romaine de Los Villaricos, située à 5 km à l’est de la ville de Mula, à Murcie, en Espagne. 

C’est dans les ruines d’une villa romaine déjà bien connue des archéologues espagnols que le sarcophage a été trouvé. Le sarcophage qui mesure près de deux mètres daterait du VIe ou du VIIe siècle, a été retrouvé à côté d’une église chrétienne construite après l’abandon de la villa par les Romains au Ve siècle. Il est décoré d’un motif géométrique tourbillonnant et de feuilles de lierre et là où reposait la tête du mort était placé un chrisme un symbole chrétien primitif censé symboliser la victoire de la résurrection. Rafael González, chef de l’équipe qui a trouvé le sarcophage, a qualifié cette trouvaille de “spectaculaire”, car elle corrobore les études antérieures qui ont été faites sur la chronologie de la nécropole.

UN LIEU CHARGÉ D’HISTOIRE

L’endroit où on a trouvé le sarcophage, est chargé d’histoire et a fait l’objet de nombreuses autres fouilles par le passé. Durant des siècles, les Romains ont vécu dans la colonie de Los Villaricos et avec le temps ils ont posé des sols en mosaïque élaborés, construit des thermes et construit un pressoir à olives. Cependant au début du VIème siècle, face à la menace wisigoth un peuple germanique, les Romains abandonnèrent Los Villaricos, mais certains sont restés. Et quand les Wisigoths s’installèrent, ces anciens citoyens romains se sont adaptés pour mieux correspondre aux envahisseurs, notamment en construisant un bâtiment semi-circulaire à des fins religieuses et un cimetière pour les morts à proximité. C’est là que les archéologues ont fait cette grande découverte qui devrait sans doute occupé une place de choix dans le Musée Ciudad de Mula situé à proximité du lieu de la découverte.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(INNOVATION) Airbus a dévoilé son nouveau taxi volant électrique

23 septembre 2021 – Airbus a récemment présenté son nouveau taxi volant électrique, le City Airbus NextGen. La société prévoit une commercialisation d’ici 2025.

Airbus a dévoilé son nouvel aéronef électrique à décollage et atterrissage vertical (evtol), ce 21 septembre à l’occasion d’un événement dédié à l’aviation durable organisé à Toulouse. Si l’entreprise respecte son planning, le premier vol aura lieu en 2023 tandis que la mise en circulation est prévue pour 2025. Le City Airbus NextGen sera doté de huit moteurs électriques, il  pourra transporter quatre passagers, il aura un niveau sonore compris entre 65 et 70 dbA et sa vitesse de croisière sera de 120 km/h. D’après Bruno Even, président d’Airbus Helicopters, ce taxi volant sera essentiellement conçu pour des liaisons urbaines. Cependant, l’usage de ce taxi volant nécessitera l’installation d’infrastructures spécifiques pour les différents trajets que le véhicule devra exécuter.

UN TAXI VOLANT URBAIN

Ce nouveau taxi volant a été conçu pour le milieu urbain. Airbus a donc mis en place un certain nombre de mesures pour en faire le taxi volant urbain idéal. La société a d’ailleurs indiqué avoir pris en compte un certain nombre de contraintes liées à l’environnement urbain dans lequel l’appareil pourrait évoluer à l’avenir. Comme par exemple le bruit que pourrait faire l’appareil à l’atterrissage. Le prototype a donc pour objectif de ne pas dépasser 65 dB en vol et 70 dB. À cela s’ajoute son côté écologique, puisque ce evtol produit zéro émission. C’est d’ailleurs la première fois qu’Airbus fait un véhicule qui n’émet aucune émission. Ce taxi volant pourra être utilisé  pour connecter deux points entre eux. Ça peut être un aéroport qui est connecté au centre-ville ou deux endroits distincts dans la ville qui peuvent être connectés. Ainsi, avec le City Airbus NextGen, les taxis volants français seront bientôt opérationnels.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-07-21T17:24:04+02:0021 juillet 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser