Découvrez BTLV, le média N°1 sur le mystère et l'inexpliqué (Replay/Podcast/rédactionnel)

Pour accéder à toutes nos interviews audio et vidéo
Rejoindre BTLV

15 juin 2020 –Dans une étude publiée dans PLOS ONE le 10 juin dernier, une équipe de chercheurs, notamment du CNRS, présente la plus vieille sculpture trouvée en Asie de l’Est : elle a près de 13 500 ans.

Trouvée à Lingjing, au nord de la chine, la figurine de 19,2 millimètres de long pour 5,1 mm de large et 12,5 mm de hauteur, représente un petit oiseau stylisé. Elle a été taillée dans un os calciné en 68 zones différentes et avec 4 techniques différentes.

UN ART PLUS ANCIEN QUE CE QUE L’ON PENSAIT

Cette figurine, déterminée grâce au Carbone 14 comme ayant 13 500 ans, change la chronologie de l’art sculptural dans la zone en décalant son émergence de 8 500 ans en arrière. Qui plus est, selon les chercheurs à l’origine de la découverte, l’oiseau taillé n’est pas une représentation fidèle de l’animal. La queue est plus grosse qu’elle ne devrait pour stabiliser l’oiseau sur son socle, ce qui démontre, selon eux, une maitrise parfaite de ce qu’ils faisaient. « L’artiste était pleinement conscient du fait que la statuaire est l’art de l’équilibre et de l’harmonie », explique Francesco D’Errico, chercheur au CNRS, à l’AFP.

Rédaction btlv.fr (Source PLOS ONE)