fbpx

(ARCHÉOLOGIE) La mort mystérieuse d’un pharaon enfin résolue par la science

19 février 2021 — C’est un scanner qui a permis de résoudre la mort mystérieuse du  pharaon Séqénenrê Taa II, une énigme vieille de 3.600 ans.

Séqénenrê Taa II, surnommé « le Courageux », a régné sur l’Egypte près de 1.600 ans avant notre ère, durant la XVIIe dynastie (-1625 à -1549). Il a notamment dirigé les troupes égyptiennes contre les envahisseurs asiatiques Hyksôs, premiers étrangers à avoir conquis le Delta du Nil.

TUÉ LORS D’UNE CÉRÉMONIE D’EXÉCUTION

Découverte à la fin du XIXe siècle, la dépouille du pharaon Séqénenrê Taa II n’avait pas encore livré ses secrets. Pourtant, depuis les années 1960, des scientifiques utilisaient des méthodes pointues d’imagerie médicale pour en découvrir plus sur ce souverain.

S’appuyant notamment sur des images en trois dimensions, l’étude menée par l’archéologue Zahi Hawass et la professeure de radiologie à l’Université du Caire Sahar Salim, suggère que le pharaon a été tué par ses adversaires lors d’une « cérémonie d’exécution », après avoir été fait prisonnier sur le champ de bataille, a indiqué un communiqué du ministère égyptien des Antiquités.

La momie du pharaon Séqénenrê Taa II. © EGYPTIAN MINISTRY OF ANTIQUITIES

L’analyse d’armes (hache, lance et poignards) ayant appartenu aux Hyksôs a indiqué leur « compatibilité avec les blessures » de la momie et de nouvelles contusions, jusqu’alors dissimulées par le travail des embaumeurs, ont été découvertes, a-t-il poursuivi.

Grâce à l’étude attentive de son ossature, les scientifiques égyptiens ont estimé qu’il « était âgé de 40 ans au moment de son décès ».

Selon différentes théories, le pharaon a été tué par le roi des Hyksôs lui-même ou assassiné dans son sommeil par des conspirateurs. D’autres suggèrent que le piètre état dans lequel se trouve la momie pourrait indiquer qu’il a été embaumé à la hâte, loin de l’atelier royal de momification.

François Deymier (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(TOURISME SPATIAL) Des tickets pour l’espace bientôt en vente en Espagne !

23 février 2021 — Cela devient une mode et un nouveau business, de plus en plus d’entreprises veulent se lancer dans le tourisme spatial.

Chaque entreprise essaye d’innover pour pallier aux difficultés techniques, et propose son propre chemin vers les étoiles, par exemple, la société espagnole Zero 2 Infinity prévoit d’envoyer des touristes dans l’espace à l’aide d’un ballon à air chaud!

La société Zero 2 Infinity travaille sur ce projet depuis 2009et elle pense mettre en vente très prochainement des tickets pour l’espace. Les premiers touristes devront débourser 112 000 euros (à titre de comparaison, un billet pour le vol inaugural de Virgin Galactic coûte 206 000 euros).

©Zero2Infinity

À 40 KILOMÈTRE DU PLANCHER DES VACHES

Pendant le voyage, Zero 2 Infinity prévoit de s’élever à une hauteur d’environ 40 kilomètres au-dessus de la surface de la Terre à l’aide d’un ballon à l’hélium d’un diamètre de 128 mètres. Le vol complet durera environ six heures.

Zero 2 Infinity a effectué ses premiers tests en 2012, lorsque la société a envoyé un mannequin à l’aide d’une capsule, suspendue au ballon, l’essai a été concluant.

Cinq ans plus tard, l’entreprise a mis au point son premier prototype appelé Bloostar, qui était un appareil à ballon-fusée à deux étages. Le ballon a réussi à atteindre l’altitude souhaitée, à laquelle les moteurs de fusée ont commencé à fonctionner, ce qui a permis au ballon de se déplacer dans une direction donnée.

Le PDG Jose Mariano López-Urdiales a déclaré au quotidien espagnal El Economista que l’Espagne a une chance de devenir un leader du tourisme spatial, car le pays a maintenant tout pour cela (technologie, spécialistes, ballon prêt à l’emploi), il ne manque plus que le financement.

Zero 2 Infinity n’est pas la seule entreprise à utiliser un ballon pour voler au-dessus de la Terre. En juin, Space Perspective a également annoncé le développement d’un vaisseau spatial utilisant un ballon.

François Deymier (rédaction btlv.fr)

2021-02-19T14:06:11+01:0019 février 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser