fbpx
x

(ARCHÉOLOGIE) La Tombe de la Coupe de Nestor, un mystère archéologique

10 octobre 2021 – Il y a encore peu de temps on pensait que la Tombe de la Coupe de Nestor contenait jusqu’alors les restes d’un seul individu. Cependant de nouvelles données histologiques et morphologiques ont montré qu’en réalité cet humain partage en réalité sa tombe depuis près de dix siècles.

La Coupe de Nestor a été trouvée en 1954 lors de fouilles sur l’ancien site grec de Pithécusses sur l’île d’Ischia en Italie. Découverte dans une tombe, elle est connue car elle porte une inscription de trois lignes réalisée par grattage après l’achèvement du vase, afin d’en faire un présent funéraire pour un jeune homme. C’est aussi l’un des plus anciens vestiges archéologiques connus à arborer une inscription grecque. Jusqu’à présent les archéologues pensaient que cette tombe où il se trouvait contenait des restes humains datant du VIIIe siècle avant notre ère appartenant à un individu âgé de 10 à 14 ans. Néanmoins de nouveaux résultats ont mis fin à cette théorie.

UNE TOMBE POUR PLUSIEURS INDIVIDUS

En effet de nouvelles analyses faites sur cette tombe ont révélé de nouvelles informations concernant cette tombe. Ainsi, l’analyse de la structure des tissus ainsi que de la forme de 195 fragments osseux contenus dans la tombe ont permis de déterminer que des humains et des animaux y avaient été inhumés ensemble. Les recherches ont notamment pu déterminer que 45 fragments appartenaient en effet à des chèvres et  à des chiens dont les restes ont pu être disposés pour symboliser la nourriture et les animaux de compagnie. D’autre part les scientifiques sont parvenus à mettre en évidence 130 restes osseux calcinés d’origine humaine qui correspondent à trois stades de vie différents. Pour les archéologues, cela implique que la tombe contiendrait les restes d’au moins trois humains. Néanmoins leur identité demeure inconnue, la tombe de la coupe de Nestor conserve donc une part de mystère.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(ESPACE) Jeff Bezos compte construire une station spatiale privée

26 octobre 2021 – Jeff Bezos semble vouloir pousser encore plus loin le tourisme spatial. Comme le montre son nouveau projet, Orbital Reef, une  station spatiale privée décrite comme un parc commercial pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes.

La société Blue Origin de Jeff Bezos et Sierra Space se sont associés dans un projet de grande envergure à savoir une station spatiale privée pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes. Ils ambitionnent de pouvoir la rendre opérationnelle d’ici la deuxième moitié de la décennie. Cette station spatiale qui sera baptisée Orbital Reef montre que la course pour la commercialisation de l’orbite terrestre basse a atteint un nouveau stade. Dans un communiqué BLue Origin et Sierra Space ont annoncé que cette station spatiale s’adresserait  à un large panel de client “Agences spatiales expérimentées, consortiums dans les hautes technologies, nations sans programme spatial, médias et agences de voyages, entrepreneurs et inventeurs subventionnés, investisseurs portés vers l’avenir, tous ont leur place”. La station évoluera à 500 km d’altitude, soit un peu plus haut que l’ISS et mesurera 830 m3, soit presque autant que l’ISS.

UN NOUVEAU SUCCESSEUR POUR L’ISS

À l’image de Starlab, Blue Origin et Sierra Space ont donc annoncé à leur tour la mise en place d’une station spatiale privée qui devrait entrer en service à l’horizon 2025. Une annonce qui intervient à un moment où la mise en place d’une station spatiale est intéressante stratégiquement puisque en théorie l’avenir de l’ISS est aujourd’hui officiellement assuré jusqu’en 2024. À cela s’ajoute le fait que d’un point de vue technique, la NASA a entériné le fait qu’elle soit capable d’opérer jusqu’en 2028 même si le patron de la NASA Bill Nelson, s’est prononcé en faveur de son extension jusqu’en 2030. Quoi qu’il en soit, l’ISS a une date de péremption qui approche à grands pas et des stations comme Orbital Reef seront là pour prendre la relève.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-10-10T17:29:12+02:0010 octobre 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser