fbpx

(ARCHÉOLOGIE) La tombe d’un empereur disparu depuis 1800 ans retrouvée en Chine.

13 Janvier 2021 – En Chine, des archéologues annoncent avoir retrouvé la tombe de l’empereur Huandi, aussi connu sous le nom de Liu Zhi.

Sa localisation aurait été confirmée par la découverte d’un artéfact remontant à la période de son règne durant la dynastie des Han orientaux.

Avant de réaliser cette étonnante découverte, un spécialiste de l’Institut de recherche sur les reliques culturelles et l’archéologie de la ville de Luoyang (capi­tale impé­riale de Chine durant 200 ans) a suivi des indices disséminés dans différents textes anciens.

Son enquête l’a finalement mené à un récipient en pierre, qui selon lui, proviendrait « presque certainement » du mausolée funéraire de Liu Zhi, monarque qui serait

à l’origine du déclin de la puissante dynastie des Han.

UN VASE VIEUX DE 1840 ANS

Ces fouilles ont ainsi permis de mettre au jour un vase en pierre de 25 centimètres de haut et 80 cm de diamètre.

Dessus, y figure une inscription précisant sa date de création : « fabriqué durant la troisième année de Guānghé ».

Une inscription qui fait référence au règne de Liu Hong, successeur de l’empereur Huandi (Liu Zhi), et qui correspond à l’année 180.

UN MAUSOLÉE DÉJÀ ÉVOQUÉ DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES

Avant cela, des documents historiques analysés par les chercheurs laissaient déjà penser que Liu Hong avait fait construire un mausolée consacré à son prédécesseur durant son règne.

La récente découverte réalisée à Luoyang, ancienne capitale sous la dynastie des Han orientaux, semble confirmer cette théorie.

« Avec les précieux documents indiquant la localisation de la tombe de l’empereur, cette découverte nous rend quasi certains qu’il s’agit de la tombe de l’empereur Liu Zhi », explique Wang Xianqiu, chercheur au Luoyang City « Cultural Relics and Archaeology Research Institute [Institut des reliques culturelles et de la recherche archéologique] », qui dirige le projet de fouilles.

Cela fait de nombreuses années que les archéologues connaissent l’existence de ce mausolée ; c’est toutefois une preuve supplémentaire qui vient de faire surface.

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(ESPACE) Cet astéroïde vaut 7 Millions de fois l’économie sur Terre !

23 janvier 2021 – Situé entre Mars et Jupiter, cet astéroïde, entièrement composé de métaux, présente des caractéristiques hors du commun…

L’astéroïde « Psyche 16 » est multi-trillionaire ; sa valeur est en effet estimée à environ 630 Trillions d’Euros.

Une belle somme, mais pourtant, ce n’est pas la raison pour laquelle la NASA y enverra un orbiteur, en 2022. Parce qu’en plus d’être plein de richesses, l’astéroïde pourrait aussi nous en apprendre beaucoup sur la façon dont se serait formé notre système solaire…

UN NOYAU SEMBLABLE A CELUI DE LA TERRE

Même à long terme, l’étude de Psyche 16 n’a aucun but mercantile. En revanche, il donnera aux chercheurs l’opportunité d’observer la Terre…

Plus exactement, ce qui se rapproche le plus du noyau de notre planète. Il s’agira de réaliser sur cet astéroïde, ce qu’il est impossible de réaliser sur Terre, puisqu’il faudrait en effet creuser jusqu’à 3 000 kilomètres de profondeur, afin d’observer le noyau terrestre, ce qui est impossible. Etudier Psyche 16, permettra à la NASA de mieux comprendre le fonctionnement de notre cœur terrestre.

Les scientifiques tenteront par exemple, de déterminer pourquoi le magnétisme des pôles finit par s’inverser au fil du temps.

UN ASTÉROÏDE VRAIMENT UNIQUE

L’astéroïde fut découvert en 1852 par Annibale De Gasparis. L’astronome italien n’imaginait alors pas qu’il venait de repérer une telle rareté, dans sa lunette d’observation.

Lors de leurs formations, les astéroïdes agrègent les éléments lourds d’étoiles ayant explosés, parce qu’en fin de vie, au cours des précédents milliards d’années. C’est d’ailleurs de cette façon que sont nés des métaux comme l’or, l’arent ou le platine, et même des éléments vitaux à notre survie, tel que l’oxygène.

Ce qui rend Psyche 16 si spécial, c’est que là ou les astéroïdes sont habituellement constitués d’amas de roches ou de glace, ce dernier est surtout composé de fer, de nickel et certainement d’or. A l’échelle du cours actuel de tous ces métaux, cela représenterait une valeur astronomique, équivalente à 7 Millions de PIB mondiaux (le PIB mondial représentait 84 798 Milliards de dollars, en 2019).

Il aura fallu attendre le lancement du télescope Hubble, en 2014, pour se rendre compte des particularités de cet astéroïde géant.

Mais l’observation de Psyche 16 n’en est qu’à ses balbutiements. En effet, la « mission Psyche », ne décollera qu’en août 2022, avec, nous l’espérons, son lot de découvertes surprenantes.

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

2021-01-13T17:15:38+01:0013 janvier 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser