fbpx

(ARCHÉOLOGIE) Les vestiges d’une cité antique immergée en Égypte ont été découverts

20 juillet 2021 –Une grande découverte archéologique a été faite ce 19 juillet, selon les déclarations du ministère égyptien des Antiquités.  Des archéologues ont découvert les restes d’un navire militaire et d’un complexe funéraire à Héracléion, cité antique égyptienne immergée dans la Méditerranée.

La découverte a été faite par une équipe d’archéologues franco-égyptienne durant des fouilles sous-marines à Héracléion (Thônis en égyptien ancien), qui fut l’un des principaux ports du pays situé à l’embouchure du Nil jusqu’à ce qu’Alexandre le Grand fonde la cité d’Alexandrie en 331 avant notre ère. Le navire militaire et le complexe funéraire qui y ont été découverts sont extrêmement anciens ce qui renforce le prestige de la découverte. Le navire militaire date de l’ère ptolémaïque et le complexe funéraire grec date du quatrième siècle avant J-C. 

UNE DÉCOUVERTE D’UNE GRANDE RARETÉ

Ce qui rend cette découverte exceptionnelle, c’est le navire, car il est extrêmement rare de trouver des navires de cette époque. À l’origine, le navire devait être à fond plat, doté de rames larges, d’un mât et de voiles, mesurait 25 mètres de long et était sans doute utilisé pour la navigation dans le delta du Nil. Ce vaisseau devait s’amarrer au quai de l’ancien temple d’Amon et a sans doute coulé après l’effondrement du bâtiment lors d’un séisme au deuxième siècle avant J.C selon les premières constatations des archéologues. La découverte du complexe funéraire est également intéressante, car elle témoigne de la présence de marchands grecs dans la région durant la Basse époque de l’Égypte. Devant le caractère exceptionnel de la découverte, le Caire s’est empressé de la rendre officielle dans l’espoir de relancer un tourisme en difficulté depuis 2011 suite à la destitution d’Hosni Moubarak et dont la situation ne s’est pas arrangé avec la pandémie de coronavirus.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(ESPACE) Starliner, la capsule spatiale de Boeing s’apprête à voler vers l’ISS

01 août 2021 – Si tout se passe comme prévu, la capsule CST-100 Starliner de Boeing devrait être lancée le 3 août 2021 pour un deuxième vol d’essai sans équipage. Un vol de la plus haute importance puisqu’il précède l’échec de son premier vol, en décembre 2019.

Alors que tout récemment le module russe Nauka avait rejoint l’ISS c’est un modèle américain cette fois qui s’apprête à rejoindre la station spatiale internationale. Ce vol était initialement prévu pour le 30 juillet 2021, mais ce deuxième vol d’essai du CST-100 Starliner, destiné aux vols habités vers la station spatiale internationale a été repoussé au 3 août. Créé par Boeing pour la Nasa, ce vaisseau commercial sera mis en orbite par le lanceur Atlas 5 de la base de Cap Canaveral, en Floride. Ce deuxième vol-test intervient plus d’un an et demi après l’échec, en décembre 2019, du premier vol lié à des défauts de logiciels de bord et de système de communication du vaisseau. Boeing a alors proposé à la Nasa de réaliser un autre vol d’essai sans équipage à ses frais.

UN VOL À FORT ENJEU

Suite à l’échec de la première tentative en 2019, Boeing s’est retrouvé fortement distancé par son rival Space X dans le domaine du transport d’astronautes. En effet depuis 2019, la société Space X a réussi ses essais, mais surtout, elle a lancé 3 équipages d’astronautes vers l’ISS. Ce vol est également important de par le coût financier qu’il représenterait surtout en cas d’échec. À titre d’exemple, l’échec de 2019 avait coûté à l’entreprise près de 410 millions de dollars. Ce vol a d’ailleurs fait l’objet d’une surveillance active de la part de la NASA qui au cours d’une enquête a localisé un total de 80 corrections nécessaires pour la préparation du Starliner. Enfin, un succès permettrait à Starliner de débuter les vols habités ce qui constitue une nouvelle étape cruciale pour le Starliner de Boeing.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-07-21T15:12:47+02:0020 juillet 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser