fbpx

(ARCHÉOLOGIE) Un site funéraire a été découvert dans un terrain de golf

14 septembre 2021 –  Un site funéraire de l’âge de bronze a été découvert dans l’étang du club de golf de Tetney, au Royaume-Uni. Les archéologues y ont notamment trouvé un sarcophage en bronze vieux de 4 000 ans.

C’est une heureuse coïncidence qui a permis la découverte de cet antique site funéraire. En effet, le club de golf du village de Tetney, dans le Lincolnshire, trouvait son lac dans un sale état et avait donc entrepris des travaux pour le nettoyer. C’est grâce à ses travaux que la découverte a pu être faite. Une découverte assez fournie contenant des pièces rares. Notamment, un cercueil, rare car réalisé dans un tronc d’arbre de trois mètres de long, abritant les restes d’un guerrier. La hache qui a été trouvée dans le cercueil est également assez rare puisque seulement douze de ce type ont été trouvés. Pour les archéologues, tout porte à croire que la personne qui a été enterrée là était importante. Car sa tombe a été recouverte de gravier, cette découverte faite par hasard a donc tout d’une découverte importante.

LA PRÉSERVATION DE LA TOMBE, UN DÉFI À RELEVER

Si cette découverte est potentiellement intéressante pour les archéologues, sa préservation est néanmoins assez problématique. Car étant donné le contexte dans lequel le sarcophage a été trouvé, une fois qu’il a été remonté à la surface, une course contre la montre a débuté pour empêcher qu’il ne se détériore. Cependant, coup de chance pour les ouvriers qui ont découvert le cercueil, il y avait des archéologues dans la région qui faisaient des fouilles dans la région. Dont notamment le Dr Hugh Wilmott, maître de conférences en archéologie de l’histoire européenne à l’université de Sheffield qui a confirmé le potentiel de la découverte. Ces derniers ont ainsi pu prendre les dispositions qui s’imposaient pour protéger la découverte. Au total, la hache devra être préservée un an et le cercueil deux ans. Il faudra donc s’armer de patience pour observer ces artefacts.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(CLIMAT) Un seul pays au monde semble en mesure de réaliser ses objectifs climatiques

21 septembre 2021 –  Pour de nombreux pays dans le monde la réalisation d’un certain nombre d’objectifs climatiques constitue un véritable défi. À un tel point que pour le moment un seul pays dans le monde semble en bonne voie pour réaliser ses objectifs. Il s’agit de la Gambie.

La Gambie est pour le moment le seul pays au monde à avoir obtenu une note climatique globale compatible avec les objectifs fixés par l’Accord de Paris. Pour rappel, il s’agit d’un traité international sur le réchauffement climatique adopté en 2015 qui est censé unifier toutes les nations dans une cause commune pour lutter contre le changement climatique. En effet, selon une étude du Climate Action Tracker a examiné l’Europe et 36 autres nations qui prend en compte de nombreux facteurs, comme les politiques climatiques nationales, les mesures et l’utilisation des terres, le soutien financier international et les objectifs climatiques fixés par ces pays. La Gambie semble pour le moment le seul pays en mesure de réaliser ses objectifs climatiques.

LA GAMBIE, UN EXEMPLE À SUIVRE

Selon l’étude, la Gambie n’est pas le seul pays en mesure de réaliser ses objectifs climatiques, d’autres pays comme le Costa Rica, le Maroc, l’Éthiopie ou le Royaume-Uni s’en rapproche, mais sont loin d’être au même niveau. La Gambie peut être considérée comme un exemple à suivre en raison des nombreuses actions qu’elle a mise en place pour le climat. Tout d’abord, le pays mise majoritairement sur les énergies renouvelables et dispose de l’une des plus grande installations solaires d’Afrique de l’Ouest. Le gouvernement gambien est également parvenu à restaurer 10 000 hectares de forêts, de mangroves et de savanes. Enfin, la Gambie s’est également engagée à limiter l’utilisation abusive des ressources forestières, il convertit également les terres agricoles inondées en rizières sèches. Ainsi, la Gambie semble sur le point de devenir un symbole pour tous les pays luttant pour la sauvegarde de notre planète.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-09-14T15:47:22+02:0014 septembre 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser