fbpx

(ARMEMENT) Des cargos de l’US Air Force larguent des conteneurs chargés de missiles

27 septembre 2021 — Pour faire la guerre et vendre des nouvelles armes, l’homme est toujours aussi inventif. L’US Air Force et la société américaine Lockheed Martin ont présenté  une vidéo de tests de « Rapid Dragon » un système de lancement de missiles de croisière  depuis des  conteneurs. Cette nouvelle technique permettra de larguer encore plus de missiles sur des cibles.

La vidéo montre les avions C-17A Globemaster III et EC-130J Super J de l’US Air Force larguant des conteneurs  chargés de missiles de croisière AGM-158B Joint Air-to-Surface Standoff Missile-Extended Range (JASSM-ER). Des tests ont eu lieu au-dessus d’un terrain d’entrainement   White Sands au Nouveau-Mexique l’été dernier et ont couvert tous les aspects majeurs du nouveau système Rapid Dragon, confirmant l’efficacité de ce nouveau concept.

Lockheed Martin note que le système Rapid Dragon  « transforme les avions en plates-formes de missiles de croisière qui peuvent augmenter la capacité de frappe des chasseurs tactiques et des bombardiers stratégiques ». L’utilisation de conteneurs spécialement conçus permet « de frapper depuis plus d’aérodromes et de toucher plus de cibles », a déclaré la société.

Des tests qui ont permis de vérifier les possibilités de transformer un avion de transport en bombardier. Pour cela l’avion US Air Force MC-130J Commando II a largué une cargaison depuis un conteneur avec des missiles de croisière JASSM-ER. Les missiles ont reçu les coordonnées de la cible seulement quand  ils étaient dans les airs.

François Deymier (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(ESPACE) La sonde Lucy est partie aujourd’hui à la conquête des astéroïdes de Jupiter

16 octobre 2021 – La sonde Lucy de la NASA est partie ce matin depuis Cap Canaveral en Floride. Elle se dirigera vers les astéroïdes troyens de Jupiter, corps célestes gravitant autour du Soleil sur la même orbite que celle de la géante gazeuse.

La sonde Lucy voyagera durant six ans avant d’effectuer la majorité de ses observations entre 2027 et 2033. Son but sera d’étudier les astéroïdes troyens, afin de déterminer leur origine et de confirmer ou invalider le modèle de Nice, expliquant la disparité des corps célestes à l’origine de la formation du système solaire. Les astéroïdes troyens sont des astéroïdes qui se situent à des points stables autour de Jupiter, ils sont situés à plus de 700 millions de kilomètres du soleil et ce sera la première fois qu’ils vont être survolés par une mission spatiale. Une fois arrivée à destination, la sonde pourra commencer à étudier ces objets célestes dont la composition, la densité, la forme permettront par exemple d’en savoir plus sur l’évolution de l’agencement des planètes autour de notre soleil. Les astronomes espèrent que l’étude de ces astéroïdes leur permettra de mieux comprendre la naissance de notre système solaire.

UNE SONDE PORTEUSE D’UN MESSAGE À DESTINATION DE NOS DESCENDANTS

En plus de permettre l’étude des astéroïdes de Jupiter, la sonde Lucy servira aussi de capsule temporelle spatiale à destination de nos descendants.  De fait, elle contiendra des écrits de penseurs majeurs ainsi qu’un schéma de la position exacte des planètes le jour du lancement de Lucy. Le parcours de la sonde a été étudié afin de la rendre facilement accessible pour des descendants disposant d’une technologie largement supérieure. En effet, à la fin de sa mission en 2033  Lucy suivra la même orbite que les astéroïdes troyens autour du soleil ce qui signifie qu’elle pourrait errer dans cette orbite  pour des centaines, des milliers voire des millions d’années. De cette façon, les chercheurs espèrent que la sonde Lucy deviendra une relique archéologique qui pourra être récupérée par des descendants ayant la capacité de voyager jusqu’à Jupiter. Cependant nos descendants auront-ils le temps d’atteindre un tel niveau de technologie avant que l’humanité ne disparaisse est une question que l’on peut se poser.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-09-27T14:59:47+02:0027 septembre 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser