Découvrez BTLV, le média N°1 sur le mystère et l'inexpliqué (Replay/Podcast/rédactionnel)

Pour accéder à toutes nos interviews audio et vidéo
Rejoindre BTLV

22 juin 2020 – Des chercheurs ont pu observer un système d’étoiles binaires naissant dans la constellation du serpentaire avec l’aide d’ALMA.

ALMA, c’est l’interféromètre européen situé dans la cordillère des Andes au Chili. Il a permis aux chercheurs sur place d’assister à la naissance d’un système binaire d’étoiles, nommé IRAS 16293-2422. Il est apparu dans la constellation du serpentaire, à « seulement » 460 années lumière de notre système solaire.

UN SYSTÈME RÉVÉLÉ PAR ALMA

Sans ALMA, le système serait resté caché derrière une importante quantité de matière que seul ALMA pouvait percer. María José Maureira, l’une des chercheuses à l’origine de cette découverte, explique que les deux protoétoiles sont très proches l’une de l’autre et qu’elles sont toutes les deux entourées d’un petit disque de poussière. Elle ajoute que les deux protoétoiles ont enveloppé beaucoup de matériau passant dans leurs champs.

UNE ANALYSE POUSSÉE DES ÉTOILES

En plus de révéler la présence de ce système, ALMA a pu analyser la masse et les relations entre ces deux étoiles. On peut donc affirmer que les étoiles sont liées entre elles et que la plus petite des deux gravite autour de la deuxième une fois tous les 360 ans sur un axe de 60°. Futura-Sciences explique que c’est l’équivalent de l’orbite de Pluton par rapport à notre soleil.

Rédaction btlv.fr (source Futura-Sciences)