Découvrez gratuitement le média N°1 sur le mystère et l'inexpliqué (Replay/Podcast/rédactionnel)

+4000H d'émissions pour donner du sens à sa vie
Je découvre maintenant

28 mars 2019 — L’Organisation européenne pour la recherche nucléaire, plus connu sous l’acronyme Cern et qui héberge le plus grand accélérateur de particules au monde (LHC), va s’offrir un nouveau centre conçu par le célèbre architecte italien Renzo Piano.

Ce « Portail de la science », dont la construction doit commencer en 2020 et devrait durer deux ans, sera consacré « à l’éducation et à la communication scientifiques à destination du grand public », a indiqué le Cern dans un communiqué publié mercredi.

L’objectif du projet, qui sera construit dans les environs de Genève, est de « créer un pôle de culture scientifique et d’échange » qui sera ouvert au grand public, tous âges confondus, avec des zones d’exposition, des laboratoires expérimentaux à des fins éducatives et un grand amphithéâtre où se tiendront des événements pour les experts et d’autres publics.

Ce projet sera dévoilé le 8 avril par la directrice du Cern, Fabiola Gianotti, en présence de l’architecte Renzo Piano et du président de Fiat Chrysler Automobiles, John Elkann, dont la société est l’un des principaux donateurs du projet.

Fondé en 1954, le Cern, qui compte aujourd’hui 23 Etats membres dont de nombreux pays européens et Israël, est l’un des plus grands et des plus prestigieux laboratoires scientifiques du monde, dédié à la physique fondamentale et à la découverte des constituants et des lois de l’univers.

Il utilise des instruments scientifiques très complexes, dont le LHC, pour traquer les particules fondamentales.

Enfouis à quelque 100 mètres sous terre, le LHC – une sorte d’immense anneau situé sous les territoires suisse et français – a commencé à faire entrer en collision des particules en 2010. A l’intérieur du tunnel de 27 km de circonférence, des paquets de protons voyagent à une vitesse proche de celle de la lumière, et entrent en collision.

En 2012, les expériences au Cern ont permis de confirmer l’existence du boson de Higgs, considéré comme la clef de voûte de la structure fondamentale de la matière. Deux chercheurs à l’origine de cette théorie, le Belge François Englert et le Britannique Peter Higgs, ont reçu le prix Nobel de physique en 2013.

Le Cern est également le lieu où le Britannique Tim Berners-Lee a conceptualisé il y a tout juste trente ans le World Wide Web, une invention qui a révolutionné l’usage d’internet et notre façon de vivre.

Rédaction btlv.fr (source AFP)