fbpx

(CLIMAT) Le mystère du « sang des glaciers » dans les Alpes

9 juin 2021 — Des scientifiques ont analysé l’ADN extrait de la « neige sang » pour mieux comprendre la réponse des micro-algues alpines aux changements climatiques

Le nom « neige sang » semble inquiétant, mais c’est en fait un signe de la vie florissante créée par les minuscules organismes qui ont colonisé les montagnes enneigées. Des scientifiques français du Consortium Alparga viennent de publier leurs premiers résultats à ce sujet.

Cette coloration baptisée « le sang des glaciers » est due à la présence de micro-algues. Les algues vertes, l’une des formes de vie les plus diverses et les plus répandues sur Terre, donnent à la neige des montagnes une teinte rougeâtre inhabituelle. Par conséquent, il n’est pas surprenant qu’ils aient été trouvés sur certains des plus hauts sommets du monde.

Le réchauffement accélère la fonte des neiges, ce qui affecte les algues, qui à leur tour modifient des écosystèmes plus grands.

Le phénomène étonnant de la « neige rouge »

UNE ADAPTATION TRÈS AU POINT

Après avoir analysé l’ADN collecté dans la « neige rouge », les scientifiques ont découvert qu’il s’agissait d’une stratégie d’adaptation des micro-algues avant le début de l’été. Les algues vertes sont de couleur verte, comme leur nom l’indique, mais le réchauffement les amène à produire un pigment caroténoïde rouge – une sorte de crème solaire.

« Lorsqu’elle se développe, la micro-algue colore la neige », explique Éric Maréchal, chercheur au CNRS de Grenoble. « Elle agit comme vous lorsque vous avez un manteau noir et qu’il fait soleil, vous savez que ça vous tient plus chaud que si vous étiez habillé en blanc. La neige lorsqu’elle est blanche, elle réfléchit les rayons du soleil, la chaleur. Et si elle est colorée, typiquement par ces algues qui viennent la colorer en rouge, alors cela la réchauffe et elle fond plus vite. »

Le pigment réduit également la réflexivité de la neige, la rendant plus foncée, ce qui accélère la fonte et fournit de l’eau aux algues.

Ainsi, les micro-algues ont un impact énorme sur l’environnement.

François Deymier (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(OVNI) Attention aux illusions d’optique (VIDÉO)

5 août 2021 – En matière d’ufologie, les scientifiques ont du mal à accepter le témoignage comme une preuve absolue et à juste titre. Quand on étudie un peu le phénomène on se dit que ces derniers peuvent être parfois tronqués par des illusions d’optique. C’est ce que montre une vidéo prise dans un parc national d’Alaska qui montre ce qui semble être une « soucoupe volante » planant au-dessus de l’eau, en réalité, il s’agit d’une simple illusion d’optique. Filmée au parc national et réserve de Glacier Bay, la vidéo a fait le tour du net.

UN PHÉNOMÈNE MÉTÉO CONNU

Dans la vidéo, l’étrange objet qui ressemble à une soucoupe volante, semble flotter silencieusement dans le ciel au-dessus de la baie, en fait cet « ovni » n’est qu’un phénomène météorologique connu sous le nom de «Fata Morgana». Sur son site, le parc national écrit d’ailleurs :

« Lorsque de l’air de densités différentes se rencontre, l’air dans l’atmosphère terrestre agit comme une lentille de réfraction, créant l’effet de mirage que nous voyons ici ».

Un phénomène qui fait parfois apparaître des villes flottantes ou des navires au-dessus d’étendues d’eau aux 4 coins du monde. Les fans d’ovnis seront peut-être déçus d’apprendre cette réalité mais sûrement enthousiasmés par le spectacle.

Bob Bellanca (rédaction btlv.fr)

2021-06-09T14:49:42+02:009 juin 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser