fbpx

(COMPLOT) Une étude révèle que pour les Canadiens , le Coronavirus est un complot

7 mai 2021 — Menée par le cabinet de recherche Insights West, une étude effectuée sur 1603 personnes, révèle qu’elles sont nombreuses à envisager un complot en terme de Covid-19. Même si ce n’est pas la seule théorie du complot à laquelle adhèrent pas mal de canadiens,

37 % d’entre eux, restent convaincus, et l’actualité tend à leur donner raison :  le virus aurait été créé dans un laboratoire avant de s’échapper accidentellement de l’établissement. Ces 37% placent cette théorie en deuxième position parmi toutes celles envisagées. Dans ces 37%, des individus sont persuadés que le virus a été créé pour être une arme biologique (31%), que l’industrie pharmaceutique a contribué à la propagation de la maladie (11%), que le vaccin contient « une puce qui servira à tracer les citoyens » (9%), et qu’il existe un lien entre le coronavirus et la technologie 5G (6%).

LES RÉSEAUX SOCIAUX EN SONT RESPONSABLES

Pour Steve Mossop, le président d’Insights West : « la prolifération de ces théories vient du partage de ces réflexions sur les médias sociaux. A ce jour, les théories du complot n’ont jamais été aussi élevées ». Si cela nous appelle à la prudence au sujet des infos diffusées sur le net, cette enquête démontre toutefois, une vraie méfiance envers les instances dirigeantes et les médias de masse. Avec une telle étude, on est en droit de se demander qui est vraiment responsables des chiffres qui en découlent.

UNE INFO POUBELLE

Les chaînes d’infos traditionnelles sont les premières à se jeter sur les news qui font le buzz tout en les condamnant. Ce jeu « malsain » du chat et de la souris explique peut-être la perte du manque de confiance des citoyens en leurs médias traditionnels. Depuis que les chaînes d’info en continu ont vu le jour, elles ne cessent de chercher le buzz et diffusent pour cela des news singulières qui font de l’audience. Toutes les chaines de planète « info » ont évoqué des doutes sur la mort de Diana, résultat : 36% des personnes interrogées ne croient pas en sa mort accidentelle. Il en est de même avec celle de JFK, pour 33% des répondants, Lee Harvey Oswald n’a pas tué Kennedy. 17% émettent des doutes sur les attentats du 11 septembre ou encore sur le réchauffement climatique qui est un canular pour 16% des personnes interrogées.

EN PREMIERE POSITION

S’il y a bien un domaine dans lequel les chaines d’infos s’amusent à jouer avec le chaud et le froid c’est bien celui des « Ovnis » et c’est encore plus vrai en Amérique du Nord depuis l’affaire Roswell. Si au mois de Juin, le Pentagone va déclassifier un rapport sur le sujet, au Canada, 53% des personnes ayant répondu au sondage d’Insights West y croient et sont persuadées qu’on leur cache la vérité. Il est toujours très étonnant que les dirigeants et les médias de masse condamnent ces théories du complot dont ils sont souvent le point de départ. Si ménage il y a faire, faut d’abord que tous ces gens balayent devant leur porte.

Bob Bellanca (rédaction btlv)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(CIVILISATION) Des peuples anciens vivaient sur le site du « Stonehenge » lieux de sacrifices humains violents

15 juin 2021 — Le « Stonehenge » d’Allemagne, un site ancien connu pour son utilisation rituelle et ses enterrements humains horribles, servait également un autre objectif : certaines personnes l’appelaient leur chez-soi, selon les archéologues qui y ont récemment trouvé des preuves d’habitations résidentielles.

Les archéologues ont mis au jour les restes de deux maisons, ainsi que 20 fossés et deux sépultures humaines lors de fouilles qui ont commencé en mai, a rapporté Heritage Daily . Encouragés, ils ont continué à creuser et ont trouvé d’autres maisons, portant le total à 130 habitations découvertes sur le site.

Les fouilles sont en cours, mais les chercheurs espèrent que ces découvertes et d’autres feront la lumière sur la relation entre l’espace rituel et l’aspect résidentiel du site, selon Heritage Daily.

Les chercheurs connaissent Stonehenge au Royaume-Uni depuis des siècles, mais les archéologues n’ont pris connaissance du henge allemand – un monument préhistorique circulaire construit avec des marqueurs en bois ou en pierre – qu’en 1991, lorsque des personnes survolant le site en avion l’ont remarqué.

Le henge allemand est situé près du village de Pömmelte, à environ 85 miles (136 kilomètres) au sud-ouest de Berlin, ce qui lui a valu le nom de Ringheiligtum Pömmelte, qui signifie en allemand « Ring Sanctuary of Pömmelte ». Les poteaux en bois du sanctuaire étaient autrefois disposés en plusieurs cercles concentriques, le plus grand mesurant environ 115 mètres (380 pieds) de diamètre, a précédemment rapporté Live Science . Cela signifie que Ringheiligtum Pömmelte était légèrement plus grand que Stonehenge au Royaume-Uni, qui s’étend sur un peu plus de 100 m de diamètre, selon English Heritage , une organisation caritative qui aide à protéger des centaines de sites historiques en Angleterre.

Alors que Stonehenge au Royaume-Uni détient d’anciennes sépultures incinérées , les archéologues ont trouvé des sépultures plus macabres sur le site allemand, y compris des sépultures contenant les os brisés d’enfants, d’adolescents et de femmes, qui peuvent avoir été brutalement tués dans le cadre de rituels de sacrifice humain, selon une étude publiée en 2018 dans la revue Antiquity . Les excavatrices ont également précédemment trouvé des haches, des récipients à boire, des ossements d’animaux abattus et des moulins à pierre connus sous le nom de querns enterrés sur le site allemand, selon l’étude de l’Antiquité.

Cependant, la nouvelle découverte est la première instance d’une zone résidentielle sur le site, qui date de la fin de la période néolithique (fin de l’âge de pierre) au début de l’âge du bronze, ou d’environ 2300 avant JC jusqu’en 2050 avant JC, quand elle a été détruite.

Les archéologues prévoient de poursuivre les fouilles à Ringheiligtum Pömmelte en octobre 2021, a rapporté Heritage Daily. D’après ce qu’ils savent à ce jour, les archéologues pensent que Ringheiligtum Pömmelte a accueilli des célébrations d’événements astronomiques, tels que les solstices et les équinoxes , et a servi de centre pour les enterrements et les rituels. Maintenant, il semble que c’était aussi une ferme pour les anciens habitants.

Bob Bellanca (rédaction btlv.fr)

2021-05-08T08:46:08+02:007 mai 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser