fbpx
x

Conférence d’Egon Kragel : « Les OANIs » (Objets Aquatiques Non-identifiés)

26

Plus d’infos sur l’émission : Diffusion 24/12/2018 | Conférence d’Egon Kragel : « Les *OANI’s » (Objets Aquatiques Non-identifiés)
(Version vidéo, cliquez ici.)

Les propos tenus dans cette émission n’engagent que la ou les personnes invitées, et en aucun cas la rédaction de btlv.fr qui n’a que pour mission de vous informer sur toutes ces hypothèses dans un souci d’exploration.

Egon Kragel est enquêteur indépendant. Il a notamment travaillé pour RFI, Europe 1, la Radio suisse d’État et quantité de magazines généralistes. Il a consacré de nombreux articles à la question des OVNIS.

Egon se dit Terrien, libre penseur et passionné (entre autres) par le sujet des OVNIS. Fils d’un colonel qui l’a fait plonger au cœur de cet étonnant sujet, il scrute depuis son enfance le ciel et lit tout ce qui s’écrit sur le sujet. Puis l’idée d’un livre a germé et avec Yves Couprie, il a rencontré des pilotes, des scientifiques, des astrophysiciens afin d’aborder avec rigueur ce sujet, et réaliser un livre abordable pour partager le lot de leurs découvertes avec le plus grand nombre. Pour Egon, les OVNIS existent. Il demande juste de garder toujours intacte notre capacité d’étonnement. Pour lui, “savoir s’étonner” est la première étape de toute méthode scientifique et ensuite seulement, il nous invite à tirer nos propres conclusions.

À la Une

(ESPACE) Jeff Bezos compte construire une station spatiale privée

26 octobre 2021 – Jeff Bezos semble vouloir pousser encore plus loin le tourisme spatial. Comme le montre son nouveau projet, Orbital Reef, une  station spatiale privée décrite comme un parc commercial pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes.

La société Blue Origin de Jeff Bezos et Sierra Space se sont associés dans un projet de grande envergure à savoir une station spatiale privée pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes. Ils ambitionnent de pouvoir la rendre opérationnelle d’ici la deuxième moitié de la décennie. Cette station spatiale qui sera baptisée Orbital Reef montre que la course pour la commercialisation de l’orbite terrestre basse a atteint un nouveau stade. Dans un communiqué BLue Origin et Sierra Space ont annoncé que cette station spatiale s’adresserait  à un large panel de client “Agences spatiales expérimentées, consortiums dans les hautes technologies, nations sans programme spatial, médias et agences de voyages, entrepreneurs et inventeurs subventionnés, investisseurs portés vers l’avenir, tous ont leur place”. La station évoluera à 500 km d’altitude, soit un peu plus haut que l’ISS et mesurera 830 m3, soit presque autant que l’ISS.

UN NOUVEAU SUCCESSEUR POUR L’ISS

À l’image de Starlab, Blue Origin et Sierra Space ont donc annoncé à leur tour la mise en place d’une station spatiale privée qui devrait entrer en service à l’horizon 2025. Une annonce qui intervient à un moment où la mise en place d’une station spatiale est intéressante stratégiquement puisque en théorie l’avenir de l’ISS est aujourd’hui officiellement assuré jusqu’en 2024. À cela s’ajoute le fait que d’un point de vue technique, la NASA a entériné le fait qu’elle soit capable d’opérer jusqu’en 2028 même si le patron de la NASA Bill Nelson, s’est prononcé en faveur de son extension jusqu’en 2030. Quoi qu’il en soit, l’ISS a une date de péremption qui approche à grands pas et des stations comme Orbital Reef seront là pour prendre la relève.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-06-16T17:38:52+02:0024 décembre 2018|

Actus susceptibles de vous intéresser