fbpx

s02e018 – Partrick Burensteinas – Les secrets de l’alchimie

Plus d’infos sur l’émission : Patrick Burensteinas est reconnu et très apprécié pour sa facilité à vulgariser l’Alchimie et la langue des oiseaux. Pendant cette heure de conférence tournée lors des Rencontres du Mystère et de l’Inexpliqué 3, il partage avec nous quelques secrets de l’alchimie. Il s’y intéresse depuis toujours et selon lui, la science et l’Alchimie ne sont que deux points de vue différents, deux interprétations de la même chose. L’alchimie est pour lui le moyen pour l’homme de retrouver sa place dans la vie et dans l’univers, l’Alchimie est la voie pour refaire la création de l’Univers, une voie artistique, un Art. C’est la quête du moment présent, du bonheur, de la « bonne heure ». Ce n’est pas l’ancêtre de la chimie, mais une quête de l’être, du point immobile. Naitre, c’est « non être », alors pourquoi naitre, mourir et renaitre ? S’aligner, c’est se débarrasser de la souffrance, du « souffre en ce ». Le premier acte de création de Dieu a été de séparer les ténèbres de la lumière, et Dieu a dit que c’était bien, mais en relisant ces mots dans les textes originels, il a plutôt dit « Whaou », sous-entendu c’est merveilleux, la création est fantastique. Dans un éternel moment présent, entre le tout et le rien, pour une raison qu’on ignore, une singularité apparut : entre l’intérieur et l’extérieur, entre la matière et la lumière. Le but de l’Alchimiste est donc de rendre la matière transparente pour qu’elle puisse à nouveau laisser passer la lumière. Persévérez ! Percez, et vous verrez…Un apprentissage, c’est devenir « apprenti sage », il faut faire 3 passages, « trépasser », tuer la matière, l’oxyder, passer de l’Orient vers l’Occident. La langue des oiseaux fonctionne dans toutes les langues, Patrick nous livre ici quelques exemples dans la langue anglo-saxonne : gal « pierre », wake up : chemin de la coupe « way cup », etc, ce qui donne de la Gaule à la Galice. Ce langage n’est pas un jeu d’esprit, ce sont les clés de transmission de tous les Alchimistes. L’alchimiste cherche à rendre transparent un métal, les vrais vitraux sont ainsi faits. Des clés de compréhension de la cathédrale de Chartres nous sont données, ainsi que l’exemple d’une comptine absurde pour enfant « une souris verte » où les secrets alchimistes sont donnés et codés. Nous re-visitons la naissance de Jésus et les Rois Mages à la lumière d’un magnifique décodage, ainsi que la belle histoire de Blanche Neige et des 7 nains. Patrick nous explique ensuite la valeur inestimable des anciens ouvrages très rares d’Alchimie, imprégnés d’odeurs, d’émotions, de savoir, parfois annotés, tels le « Mutus Liber », le Graal des Alchimistes, la toison d’or, et le livre d’Arnaud de Villeneuve qui a 500 ans. Il nous compte ensuite la vie de Nicolas Flamel et de son épouse Pernelle, ainsi que l’œuvre d’Hergé où tous les personnages des bandes dessinées « Tintin et Milou » sont des personnages mythologiques entourés de codes alchimiques. Un merveilleux voyage au travers l’histoire qui enchante l’esprit et donne vraiment de la joie et de la passion à apprendre encore et toujours.

Achetez maintenant le pack vidéo des Rencontres du Mystère et de l’Inexpliqué 3 pour seulement 35€

rencontres-mystere-inexplique-video-conferences-btlv-fr

 

 

 

Mehdi ABDELAZIZ – Aurélien ADOBATI – Mathieu ALLOUCH – Ann Marie ALLOUCH – Muriel ARMAND – Gilbert ATTARD – Vanessa BACONNET – Céline BARDINI – Christophe BARROS – Laurent BARROS FABET – Lyliane BATTIATO – Pierre BELLET – Tony BERGES – Olivier BESNAULT – Vincent BISE – Christian BIYICK – Pascal BODIN – Julien BOLET – Benjamin BONO – Ludovic BOUCHONNEAU – Anne Marie BOURDIER – Valerie BREMOND – Frederic BROGNIEZ – André BRUNELLO – Nicolas BUISSON – Pierre CABOURET – Arnaud CANU – Dorian CARDON – Céline CARDOT – Damien CARRE – Sophie CHAOUCHE – Frederic CHARLES – Thomas CHEREAU – Frédéric CHEVALIER – Valério CLAIR – Guy CLOTAIRE – David COLLARD – Laurent CORBEL – Jose COUTO – Patrice CURCI – Carine D’ORILIA – Bernard DANIS – Damien DE VAUCORBEIL – Daniel DEBACKERE – Michel DELAPORTE – Armande DELAUZUN – Alain DENIS – Johanne DIONNE – Louise DIONNE – Marc DJEHUTI – Veronique DROUET – Rémi DUCHEFDELAVILLE – Sébastien DUFOURCQ – Charles-Etienne DUGAS – Antoine DUMONTET – Sylvie DUPER – Chakib EL OUAGOUTI – Jérémy FALCHY – Patrice FARINOTTI – Patrick FAURIE – Pascal FECHNER – Olivier FLORMOND – Loïc FONTAINE – Camille FOUQUART – Philippe FREULON – Michael FREVA – Guillaume FROMONT – Amadéus GAILLARD – Pierre GALIEN – Eve GALLOIS – Jean-Paul GAMB – Richard GARELLI – Patrick GENET – Jean-Yves GERLAT – Clement GILAVERT – Sylvain GILBERT – Cédric GIRARDON – Marylène GLABAS – Virginie GLORY DINELLI – Frédéric GOMES – Sébastien GOUT – Mathieu GRAVELET – Anthony GRIVEL – David GRIZ – Stéphane GROSS – Jean-Christophe GUER – Patrick GUINET – Delyne HANA – Bernadette HAUVILLE – Marc HERMANN – Laurence HIE – Floriane HUDRY – Bruno HUILLET – Guillaume JACINTO – Rudy JACQUIER – Sébastien JALBY – Denis JAMMET – Clément JOURDAIN – Romain JOURET – Frédéric JULAUD – Marie JUNGLING – Guillaume JURY – David KNABE – Nora Lionel LABOUREUR – Aurélie LADOUL – Florian LAFOLIE – Michel LAHCEM – Olivier LALLEMANT – Philippe LAURENT – Flavien LE CESNE – Jean-Baptiste LE COCQ – Jeremy LEFEBVRE – Dominique LEFORT – Maxime LEMAIRE – Christophe LEPRINCE – Ludovic LESPAGNON – Cyril LESPES – Florent LETENDRE – Nicole LIPPENS – Galactus LOUP SOLITAIRE – Laurence MAGNIEN – Mylène MAGNIER – Jonathan MAILLOT – Serge MARCADE – Vincent MEHRDAD – Philippe MELOT – Valérie MILAN – David MOAL – Roland MONFORT – Franck MONTAVERT – Cédric MORARD – Romain MOUSSAY – Frédéric MURGO – Pierre OLIVAUD – Murielle OUDINET – Maxime PAPILLAULT – Artiqua PARTAGER – Vincent PAYEN – Mickael PERNEGRE – Fabrice PETIT – Christian PICHONNEAU – Xavier PRADA – Cédric PUPILE – Tony QUILLET – Philippe RABAUD – Jean Michel RAOUX – Cédrik RAZAFIMANANTSOA – Sylvain REYMOND – David RICHARD – Stéphane ROBIC – Julien ROSANT – Roxane ROUSSEAU – Jérome ROZIER – Maxime SAGOT – Fabrice SALLE – Joseph SANTALUCIA – Fabrice SCREVE – Élisabeth SION – Patricio SOARES – Dominique SOBRIO – Jean-Luc STREIGNARD – Christian SUET – Sarah TAVELLETTI – Alain TERWAGNE – Julien THILL – Anne THIRY – Jesus TOLEDO – Cyril VADROT – Tristan VALCKE – Malika VELA – Jean-Paul VETTIER – Lucas VILLARD – Laurence VILLERMET – François VIVES – Hervé WEBBOB – Frédéric WISLET – Louis YOUSSEF – Nath ZIVA

 

À la Une

(MYSTÈRE) Est-il dangereux de jouer au Ouija ?

28 février 2021 – Pour capter des informations ou par amusement, les adeptes du spiritisme s’adonnent au Ouija (prononcé « oui-ja »). Invention du XIXème siècle, cette planche sur laquelle se trouvent les lettres de l’alphabet, les chiffres, et les termes « oui », « non » voire « bonjour » et « au revoir », semble pouvoir être l’intermédiaire entre le monde de l’au-delà et les vivants. Les utilisateurs du Ouija questionnent l’esprit qui serait « appelé » en séance par l’intermédiaire d’un objet (un verre ou une « goutte »). Ce dernier se dirige vers les symboles, les uns après les autres, afin de constituer des réponses à leurs questions. Pour certains, le déplacement est dû à l’énergie des participants ou à l’effet idéomoteur (mouvements inconscients des personnes qui touchent l’objet durant la séance), pour d’autres à des entités appartenant au monde du subtil ou au royaume des défunts.

Alors que la communauté scientifique considère la pratique comme une pseudoscience, et que pour certains parapsychologues, le Ouija est sans danger particulier, un certain nombre de médiums déconseillent fortement de  » jouer avec ça « . En effet, des expériences négatives en séance et/ou des conséquences indésirables pourraient se manifester en s’adonnant à la pratique du Ouija (voir la libre antenne BTLV du 25 janvier).

En 1901, William Fuld, inventeur et entrepreneur américain de Baltimore (Maryland), a commencé la production de ses propres planches sous le nom de « Ouija ». D’après lui, « Ouija » serait un ancien mot égyptien signifiant  » bonne chance. » Il est aussi la combinaison de « oui » en français et en allemand. Le Ouija fût considéré pendant longtemps comme un jeu de société, puis pendant la première guerre mondiale, Pearl Curran (médium américaine) en a fait un support de divination. Elle aurait été guidée, via le Ouija par Patience Worth pour écrire ses romans.

Les spirites disent que le Ouija est une forme de médiumnité qui permettrait de communiquer avec d’autres plans. Pour les religions monothéistes, cette pratique est liée à l’occulte, et ceux qui participent à des séances de Ouija parlent en réalité avec le Diable ou des entités négatives.

Alors si comme dans le film  » Jumanji « , vous préférez ne pas être obligé de terminer la partie, mieux vaut peut-être ne pas la commencer … Cependant, pour les plus audacieux d’entre vous, pourquoi ne pas aller passer une soirée au château de Fougeret, dans la Vienne, pour oser l’expérience avec Véronique Geffroy, une experte en la matière ?

Voir également l’émission  » Les Affranchis de l’info  » : Paranormal, peut-on tout expliquer ? (réservé aux abonnés)

Thierry Penin (rédaction btlv.fr)

2020-03-24T17:49:57+01:0024 juin 2016|

Actus susceptibles de vous intéresser