Découvrez le premier site (Vidéo / Audio / Actu) consacré aux sciences alternatives et aux technologies de demain

Regardez et écoutez BTLV gratuitement et sans engagement pendant 7 jours
+3000H d'émissions pour donner du sens à sa vie
Je découvre maintenant

11 février 2019 — Le ministre français de l’Economie Bruno Le Maire a annoncé dimanche le début d’une coopération entre la France et les Emirats arabes unis en matière d’intelligence artificielle, qui sera selon lui « un des fils directeurs de la relation bilatérale » dans les années à venir.

Arrivé samedi aux Emirats arabes unis pour sa première visite dans cet Etat du Golfe, avec lequel Paris entretient une relation stratégique, M. Le Maire a eu des entretiens avec plusieurs ministres, ainsi qu’avec le prince héritier d’Abou Dhabi, cheikh Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, considéré comme l’homme fort du pays.

« Nous allons lancer une coopération en matière d’intelligence artificielle avec les Emirats arabes unis, qui sera un des fils directeurs de la relation bilatérale », a déclaré le ministre français.

Un accord de coopération en ce sens a été signé dimanche avec le ministre d’Etat émirati chargé de l’Intelligence artificielle, Omar al-Olama, a précisé l’entourage de M. Le Maire.

Une mission émiratie se rendra en France « dans les prochaines semaines » et « aura vocation à identifier très concrètement les start-ups et les PME qui pourront participer à cette coopération », a indiqué le ministre français.

« C’est sans doute le point clé de mon déplacement sur le plan bilatéral », a-t-il affirmé à l’AFP, se réjouissant que « beaucoup de dossiers » aient avancé lors de sa visite. « Je pense aux domaines du transport et de l’aéronautique », a-t-il dit, espérant que ces dossiers « se traduiront par des décisions dans les prochains mois », sans plus de précision.

Outre ses entretiens bilatéraux, M. Le Maire a participé à Dubaï au World Government Summit, un sommet sur la gouvernance mondiale qui réunit chaque année des décideurs politiques et économiques.

Rédaction btlv.fr (source AFP)