Découvrez la première TV/Radio consacrée à toute l’actualité de la science, la technologie, le transhumanisme et la robotique

Regardez et écoutez BTLV gratuitement et sans engagement pendant 7 jours
+2000H d'émissions pour ne plus jamais dire "JE NE SAVAIS PAS"
Je découvre maintenant

Depuis la première « Journée du dépassement » en décembre 1971, celle-ci arrive de plus en plus tôt chaque année.

En cette année 2017, c’est ce mercredi 2 août que nous avons atteint le « Jour du dépassement ». Cela veut dire qu’en seulement sept mois, les Terriens ont consommé tout ce que pouvait produire la Terre en une année.  Cela signifie également que pendant les cinq mois à venir, nous allons surexploiter les ressources de la planète. Il y a ceux qui vivent au-dessus de leurs moyens financiers et ceux qui vivent au-dessus de leurs moyens écologiques. Voici un graphique représentant le nombre de Terre nécessaires si la population mondiale vivait comme les habitants d’un pays. Par exemple si la population mondiale vivait de la même manière que les japonais, 2,9 Terre serait nécessaires pour subvenir aux besoins de tout le monde.

« Jour du dépassement »

Chaque année, le Global Footprint Network calcule the Earth Overshoot Day (« Jour du dépassement) en prenant en compte les données des Nations Unies. En étudiant la consommation de la population mondiale, on réalise que 1,7 est nécessaire pour subvenir aux besoins des populations. Pour arriver à ce résultat, le Global Footprint Network a pris en compte la capacité de la planète à renouveler en un an les ressources que les humains exploitent pour leurs besoins mais aussi l’absorption des gaz à effet de serre émis par les activités humaines. Il faut savoir que le CO2 est responsable à 60% de cette empreinte écologique. Cela veut dire que si les hommes réduisent de moitié leurs émissions de carbone, la Journée du dépassement arriverait 89 jours plus tard, ce qui n’est pas négligeable.