fbpx

(CRYOGÉNIE) Une créature arctique ressuscitée après avoir été gelée pendant 24 000 ans

9 juin 2021 — Tous les fans de films d’horreur le savent, la découverte d’une bactérie en arctique, jusqu’ici congelée, n’annonce pas de bonnes nouvelles. Semblable à un tel scénario, des scientifiques ont réussi à faire revivre une ancienne créature multicellulaire qui avait été gelée dans la glace de l’Arctique au cours des 24 000 dernières années. Selon un communiqué de presse  (ndr : article en anglais) les chercheurs d’un laboratoire Russe ont réussi, à l’aide d’un forage effectué au fin fond de la Sibérie et à partir d’un morceau de pergélisol, à décongeler le rotifère bdelloïde, un petit organisme réputé pour sa capacité à survivre dans des conditions extrêmes. Une fois revenue à la vie, la créature a ensuite pu se reproduire par le biais d’un processus asexué connu sous le nom de parthénogenèse.

« Le point à retenir est qu’un organisme multicellulaire peut être congelé et stocké ainsi pendant des milliers d’années, puis revenir à la vie », a déclaré Stas Malavin du Centre scientifique Pushchino pour la recherche biologique. Rappelant qu’une telle expérience

est « le rêve de nombreux écrivains de science-fiction », il a averti que « plus l’organisme est complexe, plus il est difficile de le conserver vivant congelé et, que pour les mammifères, cette opération est actuellement impossible ». Malgré tout, le scientifique a également reconnu que la recherche sur les rotifères est un « grand pas en avant » car elle permet d’envisager « le passage d’un organisme unicellulaire à un organisme doté d’un intestin et d’un cerveau ».

COMMENT EST-CE POSSIBLE ?

Alors que les scientifiques ont peut-être établi que la créature microscopique peut survivre à la congélation pendant des milliers d’années, la question la plus mystérieuse qui reste sans réponse est de savoir comment cela est possible. Une question qui encourage les chercheurs Russes à poursuivre leurs recherches sur les rotifères dans l’espoir de déterminer ce qui lui permet de protéger ses cellules et ses organes lorsqu’ils sont soumis à des températures aussi extrêmes pendant de longues périodes. Des réponses dans l’espoir, de peut-être un jour, les appliquer à des organismes beaucoup plus gros, et en particulier les humains.

Bob Bellanca (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(OVNI) Attention aux illusions d’optique (VIDÉO)

5 août 2021 – En matière d’ufologie, les scientifiques ont du mal à accepter le témoignage comme une preuve absolue et à juste titre. Quand on étudie un peu le phénomène on se dit que ces derniers peuvent être parfois tronqués par des illusions d’optique. C’est ce que montre une vidéo prise dans un parc national d’Alaska qui montre ce qui semble être une « soucoupe volante » planant au-dessus de l’eau, en réalité, il s’agit d’une simple illusion d’optique. Filmée au parc national et réserve de Glacier Bay, la vidéo a fait le tour du net.

UN PHÉNOMÈNE MÉTÉO CONNU

Dans la vidéo, l’étrange objet qui ressemble à une soucoupe volante, semble flotter silencieusement dans le ciel au-dessus de la baie, en fait cet « ovni » n’est qu’un phénomène météorologique connu sous le nom de «Fata Morgana». Sur son site, le parc national écrit d’ailleurs :

« Lorsque de l’air de densités différentes se rencontre, l’air dans l’atmosphère terrestre agit comme une lentille de réfraction, créant l’effet de mirage que nous voyons ici ».

Un phénomène qui fait parfois apparaître des villes flottantes ou des navires au-dessus d’étendues d’eau aux 4 coins du monde. Les fans d’ovnis seront peut-être déçus d’apprendre cette réalité mais sûrement enthousiasmés par le spectacle.

Bob Bellanca (rédaction btlv.fr)

2021-06-09T16:19:04+02:009 juin 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser