fbpx

(CRYPTOZOOLOGIE) De l’ADN du Bigfoot a-t-il été retrouvé dans les Appalaches?

26 mars 2021 — On aurait retrouvé des traces de l’ADN de Bigfoot. Si cette nouvelle se confirme elle devrait faire sensation non seulement aux  États-Unis, mais aussi dans le monde entier. Cet ADN qui serait la preuve de l’existence du célèbre Bigfoot aurait été collectée par l’équipe Expedition Bigfoot de Travel Channel.  Bien que cette preuve puisse ne pas confirmer que la créature existe définitivement, les données montrent qu’une espèce inconnue de primates a été trouvée dans une zone dans laquelle il serait pratiquement improbable qu’elle apparaisse. À cet égard, il est possible qu’il existe d’autres espèces de primates que les humains n’ont jamais rencontré, ce qui pourrait donner du crédit à l’idée qu’un « Bigfoot » pourrait être à l’état sauvage, sans jamais avoir à être détecté.

Selon le communiqué de presse «Pendant ce tournage au coeur de la nature sauvage des Appalaches, au Kentucky, de l’ADN collecté dans le sol sous une structure arborescente découverte par les Dr Mayor et LeBlanc a livré des résultats aussi surprenants que passionnants. L’ADN environnemental (ADNe) est le matériel génétique laissé naturellement par les animaux. L’analyse scientifique de ces échantillons offre un instantané de toutes les créatures vivantes évoluant dans un lieu donné. Cet outil révolutionnaire est de plus en plus utilisé pour confirmer la présence d’animaux insaisissables.»

«Cette expédition scientifique a peut-être résolu l’un des plus grands mystères du monde de la légende et de la tradition pour devenir réalité», a expliqué le Dr Mayor.

LES PREMIERS RÉSULTATS DES ANALYSES SONT INTRIGANTS

La généticienne Miroslava Munguia Ramos, Chef de projet au programme ADN environnemental de l’UCLA en Californie, a analysé l’échantillon d’ADN. Voici ses observations.

«Nous avons reçu des échantillons de sol de votre équipe et avons mis quelques mois à les analyser. Ce que nous examinons, ce sont les organismes uniques que nous avons pu identifier. Notre logiciel effectue ce que l’on appelle le codage metabar. Donc, cela fera correspondre toutes les séquences d’ADN que nous avons pu détecter et essayer de les croiser avec les milliers de génomes qui ont été publiés et il est assez courant que lorsque nous examinons des échantillons d’ADN environnementaux, nous détectons des humains car il y aura des traces humaines presque partout.

«Mais ce que j’ai trouvé très intéressant, c’est que, oui, nous avons détecté de l’ADN humain dans ces zones, mais nous voyons toujours un ADN proche du chimpanzé commun qui n’est pas censé habiter dans les Appalache.»

Le résultat complet de ses analyses sera dévoilé dans l’épisode diffusé le dimanche 28 mars de la série Expedition Bigfoot.

François Deymier (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(CULTURE) Cette nouvelle émission de télé va réveiller les morts !

21 avril 2021 – L’émission s’intitulera “Hôtel du temps”, et sera présentée par l’animateur Thierry Ardisson, sur la chaîne France 3… Le concept ?

Réaliser des interviews de grandes stars décédées, le tout, grâce aux effets spéciaux ; pour évoquer avec elles, leur carrière ou leurs engagements personnels. En bref, ressusciter les morts.

DES INTERVIEWS FICTIONS

Les interviews de l’Hôtel du temps, seront bien sûr fictives, Thierry Ardisson affirme d’ailleurs qu’elles seront réalisées en se servant de vraies déclarations tenues par les célébrités défuntes. Le tout, illustré par des effets spéciaux, comme avec la technique innovante du “Face Retriever », qui serait encore plus efficace que les désormais célèbres deepfakes, hypertrucage en bon français, tels qu’utilisés dans l’émission d’imitation “C’est Canteloup”, sur TF1.

DES DEEP-FAKES AMÉLIORÉS 

Cette méthode du face retriever est un concept inédit, entièrement pensé pour l’émission Hôtel du temps.

Plus concrètement, son fonctionnement repose sur la technologie, deepfake, mais va un peu plus loin. En effet, pour réaliser une interview, l’émission fera appel à deux personnes : un comédien pour le physique et la personnalité de la célébrité interviewée ; et un imitateur, qui s’assurera de reproduire une voix, la plus proche possible de la star censée être présente.

UN PROJET LONG ET COÛTEUX

Le projet de l’hôtel du temps, est aussi ambitieux que coûteux, en effet, selon le Parisien, le budget de l’émission serait proche des 600 000 euros. Un premier numéro, avec pour invité, Jean Gabin, pour lequel il aura fallu près de deux ans de préparation, avant de pouvoir commencer à tourner.

Un concept d’émission auquel songeait Thierry Ardisson, depuis longtemps. L’animateur a pu s’y consacrer pleinement, après son départ de la chaîne C8, en 2019.

Avant d’arriver sur France 3, l’émission avait été proposée à la diffusion, aux deux plus grandes plateformes de streaming légal Netflix, et Amazon Prime Video, sans succès. C’est finalement le groupe France Télévision, qui s’est laissé convaincre par l’originalité du concept.

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

2021-03-29T15:25:15+02:0026 mars 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser