fbpx

DÉCÈS : Karen Berg, auteure et fondatrice du Kabbalah Center International

31 juillet — « Je suis profondément ému d’apprendre son décès si soudain. Elle m’avait confié qu’elle quitterait ce monde quand elle ne pourra plus rien lui apporter ; elle avait ajouté qu’elle espérait que ça vienne le plus vite possible ». C’est ainsi que Jérôme Oliveira, fondateur de my whole project a annoncé la disparition de Karen Berg.

En mai 2018, il avait organisé sa venue à Paris en compagnie de Anita Moorjani et Marianne Williamson pour la conférence : 3 Femmes pour l’Avenir de l’Homme.

Karen Berg a brisé 4 000 ans de tabous et d’interdits dogmatiques religieux en rendant accessible au monde entier la connaissance spirituelle de la Kabbale. Première femme l’ayant étudiée, auteure de livres best-seller, notamment :  Dieu porte du rouge à lèvres, Karen Berg a parcouru le monde pour transmettre ses enseignements sur la lumière et s’engage au sein de ses organisations, comme Kids CreatingPeace, soutenue par l’ONU. Karen Berg avait 77 ans.

En 2018, elle avait accordé une interview exclusive à Bob Bellanca, pour l’écouter cliquez ici. (réservé aux abonnés)

François Deymier (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

MÉDITATION ACTIVE : Du mantra aux malas ou inversement

20 septembre 2020 – Les répétitions des mantras canalisent le mental, détendent le corps et apaisent l’esprit. Les malas sont utilisés comme des guides à la pratique des mantras.

QU’EST-CE QU’UN MALA ?

C’est un collier/chapelet de perles d’ailleurs mala (ou malajapa) est un mot sanskrit qui signifie  “guirlande“. Il fut utilisé par les sages depuis des milliers d’années pour leurs méditations. Les bouddhistes et les pratiquants de yoga l’utilisaient et l’utilisent encore dans leurs pratiques. Égrainer le mala (faire passer les perles une par une dans les doigts) permet de « compter » le nombre de fois que l’on récite un mantra.

Les malas sont composés de 108 perles et d’une perle Gourou. Cette dernière sert de repère après avoir égrainé les 108 perles de comptage.

Il existe aussi des malas avec 18, 27 ou 54 perles pour des séances de méditation plus courtes mais le nombre de perles est toujours proportionnel à 108.

POURQUOI RÉCITER DES MANTRAS ?

En sanskrit, « Man » signifie « penser » et « trana » veut dire « protection ».

Outre l’éventuel aspect protecteur des malas ils peuvent être utilisés pour divers raisons d’accompagnement. D’après Mya (créatrice de malas), réciter des mantras permet une meilleure circulation de l’énergie, peut améliorer l’état émotionnel et peut provoquer un apaisement général.

COMMENT CA MARCHE ?

Les mantras peuvent être des sons, des mots (« Om »…), de courtes prières ou formules qu’on répète à voix haute un certain nombre de fois, car, en Yoga la voix est utilisée comme un moyen de guérison. L’essence du mantra se retrouve dans le son, la vibration. L’énergie du récitant serait transformée de telle sorte que des bienfaits soient observés tant au niveau psychique que physique. Ils existent des mantras dédiés à divers objectifs et chacun peut trouver le sien. De nombreux mantras sont également liés à une divinité, mais cette pratique n’a pas forcément de connotation religieuse.

Pour voir l’émission « Bienvenue en Terre Happy: La Magie des Malas Sacrés avec Mya », c’est par ici:

Thierry Penin (rédaction btlv.fr)

2020-07-31T12:41:48+02:0031 juillet 2020|

Sujets susceptibles de vous intéresser