Découvrez BTLV, le média N°1 sur le mystère et l'inexpliqué (Replay/Podcast/rédactionnel)

Pour accéder à toutes nos interviews audio et vidéo
Rejoindre BTLV

10 juillet 2020 – La photographe Kimberly Jeffries et ses collègues Marc et Andrew se sont retrouvés nez à nez avec un requin de 6 mètres de long au large d’Honolulu. Après de plus amples recherches, il semble qu’il s’agirait de Deep Blue, le plus grand requin du monde.

C’est au mois de janvier que les plongeurs ont rencontrés ce géant des mers au large d’Hawaï. Celui-ci était en train de dévorer la carcasse d’une baleine morte. Sans tarder, les photographes ont pris plusieurs clichés de la bête et Kim les a envoyés à son ami Georges afin qu’il les aide à identifier le squale et sa réponse l’a surpris : il s’agit de Deep Blue, le plus grand requin du monde.

UNE BASE DE DONNÉES TRÈCOMPLÈTE

Il existe en effet une technique d’identification des requins : les marques blanches et grises qui courent sur les flancs de la tête à la queue dessinent des motifs propres à chaque animal. De même, les squales se blessent régulièrement lors de bagarre ou au moment de l’accouplement, ce qui leur laisse des cicatrices fort reconnaissables.

Grâce à des clichés pris par des photographes, une base de données regroupant les signes distinctifs de 261 requins. C’est grâce à cette base que Georges a pu affirmer que le squale de 6 mètres de long que Kim a rencontré était bel et bien Deep Blue.

Le nom de Deep Blue lui a été donné en 2013 après que le requin femelle ait été photographié par Michael Mayer. Les experts lui donnent environ 50 ans.

Margaux Naudin (rédaction btlv.fr / Source National Geographic Wild)