Découvrez BTLV, le média N°1 sur le mystère et l'inexpliqué (Replay/Podcast/rédactionnel)

Pour accéder à toutes nos interviews audio et vidéo
Rejoindre BTLV

14 juillet — Les promesses n’engagent que ceux qui y croient, un adage repris par Elon Musk qui à l’habitude de formuler des promesses irréalistes.

Dans une vidéo d’introduction pour la World Artificial Intelligence Conference, qui vient de se tenir à Shanghai, le patron de Tesla a promis que les systèmes indispensables à la première voiture entièrement autonome seraient disponibles d’ici la fin de l’année.

« Je suis extrêmement confiant sur l’arrivée du niveau 5, qui est en gros l’autonomie complète, et je pense que cela aura lieu très rapidement, a déclaré le directeur général de Tesla dans un message vidéo à l’ouverture de la Conférence mondiale sur l’intelligence artificielle (WAIC) à Shanghai. Je reste persuadé que nous disposerons des fonctionnalités de base pour une autonomie de niveau 5 cette année ».

LES VÉHICULES AUTONOMES DIVISÉS EN CINQ CATÉGORIES

Le niveau 5 représente l’autonomie complète avec un véhicule capable de se déplacer sans conducteur sur n’importe quelle route.

Mais avant d’arriver au Graal de la voiture entièrement autonome, il reste encore des étapes importantes à franchir en termes de garanties pour les organismes de certification, pour Tesla comme pour ses concurrents. Certains de ces derniers, comme Waymo et Uber qui y ont pourtant investi des milliards, estiment toujours que la technologie n’est pas suffisamment mature pour être mise à disposition du grand public dans un futur proche.

PREMIER EN BOURSE, MAIS PAS EN VENTE

Tesla est devenu la semaine dernière l’entreprise du secteur automobile la plus chère en Bourse, dépassant Toyota, même si la firme d’Elon Musk vend beaucoup moins de voitures que son concurrent japonais.

La valeur boursière de Tesla a dépassé les 224 milliards de dollars sur la place new-yorkaise.

François Deymier (rédaction btlv.fr/source AFP)