Plus d’infos sur l’émission : diffusion : 04/12/2017 | « Les Enchanteurs » par Claude Arz : Franz-Anton Mesmer ou l’expérience magnétique

Les propos tenus dans cette émission n’engagent que la ou les personnes invitées, et en aucun cas la rédaction de btlv.fr qui n’a que pour mission de vous informer sur toutes ces hypothèses dans un souci d’exploration.

Dans cette émission, Claude Arz vous fait revivre la vie du talentueux Franz-Anton Mesmer. Médecin allemand, Mesmer est le fondateur du « magnétisme animal », qu’on en vint ainsi à appeler « mesmérisme ». La vie de Mesmer, comme l’histoire de son œuvre apparaît comme un paradoxe constant dans ce Siècle des Lumières et de la Raison. Contemporain de Voltaire et de Diderot, mais aussi de Cagliostro; probablement sincère à l’origine, mais rapidement grisé par son succès, il est à la fois rationaliste et intuitif, médecin et charlatan.
Né à Iznang, il fait des études à l’université de Vienne, où il devient docteur en médecine en 1776. Un mariage tardif lui permet de s’introduire à la cour d’Autriche.
Estimant que la médecine est en retard par rapport à d’autres sciences, Mesmer tente une approche fondamentalement différente de la thérapeutique. Il postule l’existence d’un fluide universel, aussi influent que le magnétisme et, comme lui, impossible à saisir par les organes des sens. Le lien entre l’homme et l’univers serait du même ordre que le lien entre les objets aimantés. Toutes les maladies proviennent d’une mauvaise répartition du fluide à l’intérieur du corps humain. Il suffit donc, grâce à un aimant, de drainer le fluide de façon adéquate afin de rééquilibrer la bipolarité humaine. Mesmer abandonne rapidement l’aimant après avoir constaté qu’il obtient d’aussi bons résultats par le toucher manuel. Il passe ainsi de la théorie du « magnétisme minéral » à celle du « magnétisme animal ». Il provoque chez ses patients (en majorité des femmes) des crises convulsives qui entraînent des guérisons.