fbpx

« Encyclopedia Ufologica » par Thibaut Canuti : L’année 1961

18

Plus d’infos sur l’émission : diffusion : 01/10/2018 | « Encyclopedia Ufologica » par Thibaut Canuti : L’année 1961

Les propos tenus dans cette émission n’engagent que la ou les personnes invitées, et en aucun cas la rédaction de btlv.fr qui n’a que pour mission de vous informer sur toutes ces hypothèses dans un souci d’exploration.

Auteur, conférencier et conservateur de bibliothèques, ce passionné des livres étudie depuis une quinzaine d’années les différents aspects de l’histoire du phénomène OVNI et de l’ufologie. Bons nombres de ses articles ont été publiés dans des revues spécialisées et sur le web ainsi que ses conférences.
C’est aussi un intervenant régulier sur l’antenne de BTLV où Thibaut a entrepris une histoire générale de l’ufologie nommée ENCYCLOPEDIA UFOLOGICA.
En 2007 il publie « Un fait maudit » (JMG) sur l’ensemble des observations d’avant 1947 et une « Histoire de l’ufologie française » en 2011 (Le Temps Présent)
Tous les mois, il présente l’Encyclopaedia Ufologica sur BTLV. Place ce mois-ci à l’année 1961 : L’année 61 est une année riche en rencontres du troisième type essentiellement français et enfin l’affaire Betty et Barney Hill, un cas emblématique qui va lancer le phénomène des abductions, sans oublier, l’année géopolitique, avec Gagarine comme 1er homme dans l’espace et U Thant secrétaire général de l’ONU.

Pour découvrir les autres années, cliquez ici

À la Une

(CLIMAT) Un seul pays au monde semble en mesure de réaliser ses objectifs climatiques

21 septembre 2021 –  Pour de nombreux pays dans le monde la réalisation d’un certain nombre d’objectifs climatiques constitue un véritable défi. À un tel point que pour le moment un seul pays dans le monde semble en bonne voie pour réaliser ses objectifs. Il s’agit de la Gambie.

La Gambie est pour le moment le seul pays au monde à avoir obtenu une note climatique globale compatible avec les objectifs fixés par l’Accord de Paris. Pour rappel, il s’agit d’un traité international sur le réchauffement climatique adopté en 2015 qui est censé unifier toutes les nations dans une cause commune pour lutter contre le changement climatique. En effet, selon une étude du Climate Action Tracker a examiné l’Europe et 36 autres nations qui prend en compte de nombreux facteurs, comme les politiques climatiques nationales, les mesures et l’utilisation des terres, le soutien financier international et les objectifs climatiques fixés par ces pays. La Gambie semble pour le moment le seul pays en mesure de réaliser ses objectifs climatiques.

LA GAMBIE, UN EXEMPLE À SUIVRE

Selon l’étude, la Gambie n’est pas le seul pays en mesure de réaliser ses objectifs climatiques, d’autres pays comme le Costa Rica, le Maroc, l’Éthiopie ou le Royaume-Uni s’en rapproche, mais sont loin d’être au même niveau. La Gambie peut être considérée comme un exemple à suivre en raison des nombreuses actions qu’elle a mise en place pour le climat. Tout d’abord, le pays mise majoritairement sur les énergies renouvelables et dispose de l’une des plus grande installations solaires d’Afrique de l’Ouest. Le gouvernement gambien est également parvenu à restaurer 10 000 hectares de forêts, de mangroves et de savanes. Enfin, la Gambie s’est également engagée à limiter l’utilisation abusive des ressources forestières, il convertit également les terres agricoles inondées en rizières sèches. Ainsi, la Gambie semble sur le point de devenir un symbole pour tous les pays luttant pour la sauvegarde de notre planète.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-06-16T17:38:54+02:001 octobre 2018|

Actus susceptibles de vous intéresser