fbpx

(ÉNIGME) L’identité du tueur en série le « Zodiac » peut-être découverte

7 octobre 2021 – Des enquêteurs indépendants pensent avoir déterminé l’identité du tristement célèbre Zodiac. Adapté au cinéma par le réalisateur David Fincher avec Robert Downey JR, Marc Ruffalo et Jack  Gyllenhaal, son histoire est l’une des plus emblématiques de celle du crime américain. A la fin des années 60, un tueur en série, énigmatique par ses messages cryptés envoyés à la presse, a provoqué la panique dans la région de San Francisco. Sujet de nombreux ouvrages, et d’innombrables émissions de télévision, jusqu’à aujourd’hui l’identité du Zodiac est restée un mystère. Si toutes sortes de suspects ont été évoqués par des enquêteurs privés qui cherchent obstinément à trouver la clé du mystère de cette affaire, cette fois, c’est une équipe d’anciens inspecteurs des forces de l’ordre qui est convaincue d’avoir, enfin, démasqué le coupable.

Selon un communiqué de presse , l’organisation connue sous le nom de The Case Breakers a « récupéré de nouvelles preuves physiques et médico-légales » qui, disent-ils, indiquent que le tueur du Zodiac serait un certain Gary Francis Poste, décédé en 2018. Pour étayer leur révélation, un membre de l’équipe avance un indice, selon lui, « irréfutable ». Une cicatrice unique sur son front qui correspond justement à celle que quatre témoins oculaires ont rapporté dans leurs observations du tueur. De plus, les enquêteurs ont également « obtenu des dizaines d’images de l’ancienne chambre noire de Gary Francis Poste » dans laquelle ils ont trouvé un étrange « selfie » de 1980 qui semble montrer l’ombre d’une personne masquée par la cagoule que le Zodiac a porté pendant un de ses meurtres.

UN INDIC

Au-delà de tous ces nouveaux éléments, les Case Breakers se sont rapprochés d’un individu, qui dit avoir vu Gary Francis Poste enterrer les armes du crime utilisées dans les meurtres et qui sait où elles se trouvent. Autre fait notable, son ancienne belle-fille aurait entendu son ex-femme dire qu’il avait été le tueur du Zodiac. Pour l’instant, le FBI qui fut chargé d’enquêter sur l’affaire classée depuis plusieurs décennies n’a pas encore répondu aux conclusions avancées par les Case Breakers. 

Pour être certains de leurs théories, les Case Breakers espèrent pouvoir comparer l’ADN du tueur présumé à celui collecté sur la scène du crime d’une victime probable du Zodiac, Cheri Jo Bates. Si correspondance il y a entre les deux ADN, cela confirmerait que Gary Francis Poste fut à l’origine de toute la série de meurtres qui terrorisa l’Amérique. Malgré tout et devant tous ces éléments tangibles, il faut rester prudent et ne pas faire de conclusions hâtives.

Bob Bellanca (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(ESPACE) La sonde Lucy est partie aujourd’hui à la conquête des astéroïdes de Jupiter

16 octobre 2021 – La sonde Lucy de la NASA est partie ce matin depuis Cap Canaveral en Floride. Elle se dirigera vers les astéroïdes troyens de Jupiter, corps célestes gravitant autour du Soleil sur la même orbite que celle de la géante gazeuse.

La sonde Lucy voyagera durant six ans avant d’effectuer la majorité de ses observations entre 2027 et 2033. Son but sera d’étudier les astéroïdes troyens, afin de déterminer leur origine et de confirmer ou invalider le modèle de Nice, expliquant la disparité des corps célestes à l’origine de la formation du système solaire. Les astéroïdes troyens sont des astéroïdes qui se situent à des points stables autour de Jupiter, ils sont situés à plus de 700 millions de kilomètres du soleil et ce sera la première fois qu’ils vont être survolés par une mission spatiale. Une fois arrivée à destination, la sonde pourra commencer à étudier ces objets célestes dont la composition, la densité, la forme permettront par exemple d’en savoir plus sur l’évolution de l’agencement des planètes autour de notre soleil. Les astronomes espèrent que l’étude de ces astéroïdes leur permettra de mieux comprendre la naissance de notre système solaire.

UNE SONDE PORTEUSE D’UN MESSAGE À DESTINATION DE NOS DESCENDANTS

En plus de permettre l’étude des astéroïdes de Jupiter, la sonde Lucy servira aussi de capsule temporelle spatiale à destination de nos descendants.  De fait, elle contiendra des écrits de penseurs majeurs ainsi qu’un schéma de la position exacte des planètes le jour du lancement de Lucy. Le parcours de la sonde a été étudié afin de la rendre facilement accessible pour des descendants disposant d’une technologie largement supérieure. En effet, à la fin de sa mission en 2033  Lucy suivra la même orbite que les astéroïdes troyens autour du soleil ce qui signifie qu’elle pourrait errer dans cette orbite  pour des centaines, des milliers voire des millions d’années. De cette façon, les chercheurs espèrent que la sonde Lucy deviendra une relique archéologique qui pourra être récupérée par des descendants ayant la capacité de voyager jusqu’à Jupiter. Cependant nos descendants auront-ils le temps d’atteindre un tel niveau de technologie avant que l’humanité ne disparaisse est une question que l’on peut se poser.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-10-08T16:27:08+02:007 octobre 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser