fbpx

(ESPACE) Atterrissage réussi pour le rover Perseverance sur Mars

19 février 2021 — Le rover Mars de la NASA, appelé Perseverance, a atterri avec succès sur Mars, il est le cinquième vaisseau spatial américain à atterrir sur la planète rouge, mais le premier à afficher comme objectif de trouver, dans les années à venir, une preuve de vie passée sur la planète rouge.

Le processus d’atterrissage a été  complètement autonome. Il faut plus de 11 minutes pour recevoir un signal radio depuis Mars et il est tout simplement impossible de le contrôler depuis la Terre. Au moment où l’équipe de contrôle a reçu un signal indiquant que le vaisseau spatial est entré dans l’atmosphère, le rover avait déjà réussi son atterrissage.

Un atterrissage qui a été suivi en direct et relayé dans le monde entier. La descente et l’atterrissage du rover ont commencé lorsque Perseverance a atteint les couches supérieures de l’atmosphère martienne. Sa vitesse était de 20 000 km / h, puis a chuté à environ 3,2 km / h. Le rover à l’aide de trois parachutes a atterri dans le cratère Jezero.

UNE COLLABORATION NASA ET ESA

Perseverance étudiera les propriétés des roches sédimentaires sur Mars, en collectera des échantillons et les placera dans un compartiment installé à bord. Les minéraux collectés par le rover reviendront sur Terre par une mission spéciale conjointe de l’Agence spatiale européenne (ESA) et de la NASA, qui se rendra sur Mars vers 2026.

Perseverance a été lancé le 30 juillet 2020 par une fusée Atlas V  de Cap Canaveral, en Floride. L’appareil est équipé d’instruments scientifiques, de caméras pour filmer et de micros pour l’enregistrement sonore, d’un drone et d’un système de navigation autonome qui lui permettra de naviguer sur les terrains difficiles.

Le rover est également équipé d’une plate-forme de forage pour le carottage des roches et du sol martiens.

Le Rover Perseverance quelques minutes après l’atterrissage ©NASA

LE PREMIER  HÉLICOPTÈRE SUR  MARS

Les premiers mois de la mission ne seront toutefois pas consacrés à ce premier objectif  de trouver des traces de vie ancienne. Une fois le bras robotique de plus de deux mètres déployé et toute une série de vérifications faites, la NASA veut d’abord prouver, dans quelques semaines, qu’il est possible de faire voler un engin motorisé sur une autre planète.

Un hélicoptère, baptisé Ingenuity, devra arriver à s’élever dans un air d’une densité équivalente à 1% de celle de l’atmosphère terrestre. Deux micros devraient par ailleurs déjà avoir enregistré du son martien pour la première fois – ce qui devrait être confirmé d’ici ce matin.

VERS LA PRODUCTION D’OXYGÈNE AUTONOME

La NASA fera aussi l’expérience de production d’oxygène directement sur place, grâce à un instrument de la taille d’une batterie de voiture fonctionnant un peu comme une plante, en aspirant le dioxyde de carbone de l’atmosphère martienne. Cet oxygène pourrait servir à de futurs colons humains pour respirer, mais aussi de carburant.

Un autre rover américain, Curiosity, est toujours en activité ailleurs sur la planète rouge.

François Deymier (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(MYSTÈRE) Des internautes découvrent un message secret dans le parachute du rover « Perseverance »

24 février 2021 – Des détectives du web affirment avoir réussi à décoder un message secret, caché dans les motifs du parachute qui a aidé le rover « Perseverance », de la NASA à atterrir en toute sécurité sur Mars.

Les utilisateurs des réseaux sociaux Reddit et Twitter ont remarqué que le motif rouge et blanc sur le parachute avait l’air d’avoir été ajouté délibérément. Certains internautes ont alors émis l’hypothèse qu’il pourrait s’agir d’un code secret. Un code se servant de l’écriture informatique binaire. Afin de vérifier cela, ils ont choisi d’interpréter le sens du motif, en remplaçant ses parties rouges par le chiffre 1, le blanc représentant le zéro.

Photo de l’intérieur du parachute, prise par le rover Perseverance. ©NASA

UNE PHRASE SIGNÉE THEODORE ROOSEVELT

A partir de photos prises à l’intérieur du parachute, les internautes affirment que l’expression « osez des choses grandioses » (« dare mighty things ») utilisée comme devise par le centre de recherches spatiale de la NASA : le « Jet Propulsion Laboratory » ; a été codée sur l en utilisant un motif représentant des lettres sous forme de code informatique binaire.

Cette phrase est extraite d’un discours prononcé par le président américain Theodore Roosevelt, en 1899 dans lequel il affirme qu’«il vaut mieux oser des choses grandioses, remporter des triomphes glorieux, plutôt que de se ranger parmi ces pauvres esprits qui ne jouissent ni ne souffrent beaucoup, car ils vivent dans un crépuscule gris qui ne connaît ni victoire ni défaite. »

Chacun des anneaux concentriques du motif du parachute représentent un des mots du message secret. Les zéros et les uns doivent être divisés en morceaux de 10 caractères, auxquelles il faut rajouter 64, afin d’obtenir le code ASCII (norme informatique de codage de caractères), de chaque caractère.

Par exemple, sept bandes blanches, une bande rouge et deux autres bandes blanches représentent 0000000100, le code binaire binaire pour le chiffre. En ajoutant, 64 à ce résultat, cela donne 68, le code ASCII correspondant à la lettre D, en majuscules.

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

2021-02-21T11:46:12+01:0019 février 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser