fbpx
x

(ESPACE) Bientôt, il y aura aussi de la publicité dans l’espace

10 août 2021 – La start-up canadienne Geometric Energy Corporation s’est associée avec SpaceX pour mettre en orbite des panneaux publicitaires numériques. Cet espace publicitaire spatial permettra aux entreprises d’afficher leur logo ou une publicité depuis l’espace.

Ce projet pourrait prendre place dès 2022, avec le satellite CubeSat qui sera mis en orbite en 2022 par la fusée Falcon 9 de SpaceX. Ce satellite a été entièrement conçu pour la publicité, il sera doté d’un écran pixélisé sur lequel pourront être projetés des publicités, des logos, mais aussi des œuvres d’art, voire même autre chose puisque techniquement n’importe qui pourra y avoir accès à condition d’y mettre le prix. En effet, le PDG de Geometric Energy Corporation (GEC) estime être dans une démarche de démocratisation de l’espace et a déclaré  vouloir “réaliser quelque chose qui puisse démocratiser l’accès à l’espace et permettre une participation décentralisée”. À noter, que le satellite sera également équipé d’une perche à selfie qui filmera son écran, et diffusera les images en live sur YouTube ou sur Twitch de manière à ce que tout le monde puisse y avoir accès.

UNE PUBLICITÉ SPATIALE UNIQUEMENT ACCESSIBLE GRÂCE À LA CRYPTOMONNAIE

Afin de diffuser de la publicité ou autre via le CubeSat, les clients devront acheter des jetons avec des cryptomonnaies, en sachant que chaque jeton représente un pixel sur l’écran. Les futurs acheteurs auront le choix entre cinq jetons – Beta pour la coordonnée X, Rhoe pour la coordonnée Y, Gamma pour la luminosité, Kappa pour la couleur et XI pour le temps. Avec les jetons Beta et Rhoe, les gens peuvent décider où placer leur pixel. Les jetons Gamma et Kappa permettront aux utilisateurs de contrôler à quoi ressemblera leur pixel, tandis que le jeton XI détermine combien de temps il durera. Pour le moment la cryptomonnaie acceptée sera l’ethereum, mais à l’avenir, GEC souhaite introduire également les paiements en dogecoin du fait de son association avec Elon Musk. La startup n’a pour l’instant pas précisé le prix de la location de ses espaces publicitaires, ni comment sera faite la sélection de ce qui sera diffusable ou non. Quoi qu’il en soit avec la start-up canadienne Geometric Energy Corporation, la publicité va entrer dans une nouvelle phase de son histoire puisqu’elle va franchir les frontières terrestres.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(FOSSILE) Un paresseux géant retrouvé en Guyane

27 octobre 2021 – Quatre mètres, quatre tonnes. Aussi lourd qu’un éléphant. Trouver le squelette d’un paresseux géant en Guyane est une première en France. L’espèce a disparu il y a 12 000 ans.

C’est le paléontologue Pierre-Olivier Antoine qui est à l’origine de la découverte… Dans une mare de boue, dans la région de Maripasoula, à la frontière du Suriname. “Il est très difficile de trouver des fossiles en Guyane à cause de l’acidité des sols et du couvert forestier”, explique ce professeur à l’Université de Montpellier.

Des vestiges ont déjà été trouvés en Patagonie, au sud de l’Argentine, mais jamais dans le département français. Pendant une semaine, six paléontologues ont déterré plusieurs os dont des maxillaires et des mandibules, en plein cœur de la forêt amazonienne. L’espèce a rapidement été identifiée : c’est un Eremotherium laurillardi. Un herbivore qui, contrairement à son descendant actuel, ne se déplaçait qu’à terre et non dans les arbres… Ce que l’on comprend aisément lorsqu’on pèse plusieurs tonnes…

La trouvaille est une aubaine pour la Guyane. Les paléontologues espèrent retrouver des restes d’autres animaux ayant vécu en même temps que le paresseux géant. Les fossiles ont été présentés à certains collégiens guyanais.

Tom Hannane (rédaction btlv.fr)

2021-08-10T12:27:23+02:0010 août 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser