fbpx
x

(ESPACE) Branson vs Bezos une compétition acharnée pour être le premier

2  juillet 2021 – Alors que Jeff Bezos avait annoncé qu’il irait dans l’espace à bord d’une fusée de sa société Blue Origin le 20 juillet. Le milliardaire Richard Branson semble vouloir le prendre de court son rival et a annoncé  qu’il souhaitait se rendre dans l’espace dès le 11 juillet, lors d’un vol retransmis en direct.

S’il parvient à tenir ce délai, il remportera la course à l’espace qui l’oppose à son rival Jeff Bezos. Les 2 hommes sont en effet tous deux en compétition dans le secteur du tourisme spatial. Cependant, si la date du 11 juillet a été annoncée comme étant la prochaine fenêtre de vol pour le vaisseau VSS Unity de Virgin Galactic dans lequel embarquera Richard Branson. Cette date reste soumise à la météo et à des vérifications techniques comme l’a souligné l’entreprise dans un communiqué.

Afin de se préparer à ce voyage spatial, Richard Branson a décidé de suivre le même entraînement que celui des futurs astronautes de Virgin Galactic. L’entreprise compte d’ailleurs se servir des observations de Richard Branson sur son entraînement et son expérience de vol pour améliorer le voyage pour tous les futurs clients astronautes. Pour ce voyage, Branson sera  accompagné de deux pilotes et 3 autres personnes. Ces derniers monteront à bord du vaisseau VSS Unity qui a la particularité de ne pas être une fusée classique, mais un avion porteur qui décolle d’une piste puis largue en altitude le vaisseau accroché sous lui, qui allume ses moteurs jusqu’à atteindre l’espace pour redescendre ensuite en planant.

Ce vaisseau, qui a nécessité 16 ans de recherche pour Virgin Galactic, devrait donc être fin prêt pour le 11 juillet. En cas de réussite ce sera un gros coup de pub pour Richard Branson puisqu’il aura devancé Jeff Bezos.  Ainsi, après ce premier vol, 2 autres vols test auront lieu avant la mise en place de vols commerciaux dès 2022.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(FOSSILE) Un paresseux géant retrouvé en Guyane

27 octobre 2021 – Quatre mètres, quatre tonnes. Aussi lourd qu’un éléphant. Trouver le squelette d’un paresseux géant en Guyane est une première en France. L’espèce a disparu il y a 12 000 ans.

C’est le paléontologue Pierre-Olivier Antoine qui est à l’origine de la découverte… Dans une mare de boue, dans la région de Maripasoula, à la frontière du Suriname. “Il est très difficile de trouver des fossiles en Guyane à cause de l’acidité des sols et du couvert forestier”, explique ce professeur à l’Université de Montpellier.

Des vestiges ont déjà été trouvés en Patagonie, au sud de l’Argentine, mais jamais dans le département français. Pendant une semaine, six paléontologues ont déterré plusieurs os dont des maxillaires et des mandibules, en plein cœur de la forêt amazonienne. L’espèce a rapidement été identifiée : c’est un Eremotherium laurillardi. Un herbivore qui, contrairement à son descendant actuel, ne se déplaçait qu’à terre et non dans les arbres… Ce que l’on comprend aisément lorsqu’on pèse plusieurs tonnes…

La trouvaille est une aubaine pour la Guyane. Les paléontologues espèrent retrouver des restes d’autres animaux ayant vécu en même temps que le paresseux géant. Les fossiles ont été présentés à certains collégiens guyanais.

Tom Hannane (rédaction btlv.fr)

2021-07-02T16:47:54+02:002 juillet 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser