fbpx

(ESPACE) Devenez astronaute pour l’ESA !

24 février 2021 – Si vous posez votre candidature entre le 31 mars au 28 mai, l’ESA (Agence Spatiale Européenne) peut vous permettre de devenir astronaute ! C’est la 4ème fois depuis 1975 que l’ESA va faire une sélection d’astronautes, sorte de casting de l’espace. En 2009, Thomas Pesquet et 5 autres personnes avaient été retenues.

QUI PART DANS L’ESPACE ?

La sélection est ouverte aux femmes et aux hommes d’un des 22 pays membres de l’ESA ou des 2 associés : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni, Suède, République Tchèque, Suisse ainsi que les membres associés : la Slovénie et la Lettonie.

La Station spatiale internationale (SSI ou ISS) est une station spatiale placée en orbite terrestre basse. Elle est occupée en permanence par un équipage international.

Côté diplôme, un niveau Master en sciences, mathématiques ou ingénierie est demandé voire une qualification de pilote d’essai. Pour aller travailler dans la station internationale (ISS), il faudra également maîtriser l’anglais (niveau minimum dit CEFR C1) et éventuellement une autre langue. L’ESA précise que ce travail n’est pas de tout repos et que beaucoup de voyages sont à prévoir, même hors trajets Terre-espace ! Le 16 février, lors de la conférence de presse, a été précisé que l’âge maximum admis serait de 50 ans. Par ailleurs l’ESA va étudier la possibilité d’inclure des personnes ayant un handicap.

Voir également  » L’ISS fête ses 20 ans « .

Thierry Penin (rédaction btlv.fr)
Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(TECHNOLOGIE) L’intelligence artificielle vous permet de parler avec Einstein !

20 avril 2021 – UneeQ, une entreprise néo-zélandaise, basée à Austin, au Texas, et spécialisée dans les “compagnons virtuels”, vient de sortir une toute nouvelle série d’humains numériques… Parmi lesquelles se trouve le grand physicien, Albert Enstein, avec lequel il désormais possible de communiquer virtuellement, par le biais d’une messagerie automatique, “chatbot”.

UN ANNIVERSAIRE À NE PAS MANQUER

Ce nouveau programme de messagerie virtuelle, à été lancé par UneeQ, à l’occasion du 100ème anniversaire du prix Nobel de physique, reçu par Albert Einstein en 1921.

Si vous souhaitez parler au célèbre physicien, il suffit de vous rendre sur le site internet d’UneeQ, et de poser vos questions, par écrit, à Albert Einstein, le scientifique vous répondra ensuite, à sa manière.

« Digital Einstein peut communiquer avec les gens naturellement en utilisant la conversation, les expressions humaines et les réponses émotionnelles pour fournir au mieux des interactions quotidiennes qui, nous l’espérons, feront une différence dans la vie des gens. », affirme le PDG d’UneeQ, Danny Tomesett, dans un communiqué.

Mais ce digital Einstein est loin d’être la seule personne, avec laquelle les utilisateurs d’UneeQ peuvent communiquer. En effet, le ctalogues des chatbots de l’entreprise comprend, une conseillère en santé du Covid-19 nommée Sophie ainsi qu’une version virtuelle de Daniel Kalt, économiste en chef de la banque suisse UBS.

Cette expérience d’intelligence artificielle a été développée en collaboration avec l’Université hébraïque de Jérusalem et Greenlight, qui a fourni des donnés précieuses sur d’Albert Einstein, y compris sa voix, son image ou des manières qui le caractérise, déclare UneeQ.

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

2021-02-24T18:00:58+01:0024 février 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser