fbpx
x

(ESPACE) Elon Musk compte transformer un de ses vaisseaux Starship en télescope spatial géant

9 juillet 2021 – Les difficultés techniques rencontrées par le télescope Hubble semblent avoir donné des idées à Elon Musk. Ce dernier a une solution pour mettre en place un nouveau télescope spatial, pour cela, il projette d’utiliser son vaisseau Starship comme structure pour un télescope spatial géant à l’image du célèbre Hubble aujourd’hui en grande difficulté

Cette idée de convertir un vaisseau en télescope n’est pas nouvelle et avait été suggérée pour la première fois par l’astrophysicien Saul Perlmutter. Ce dernier l’a d’ailleurs proposé par la suite à Elon Musk qui a sans doute estimé qu’avec les difficultés rencontrées par Hubble c’était le moment idéal pour l’exposer au grand jour comme l’un de ses nouveaux projets. D’ailleurs dans le cadre de son tweet où il annonce son projet de télescope, Elon Musk fait directement référence à l’astrophysicien comme étant à l’initiative de cette idée.

 Du fait de ses proportions importantes, le projet est tout à fait viable et pourrait devenir un télescope bien plus performant et massif que Hubble. À titre de comparaison, Hubble fait 13.2 mètres de long alors que Starship fait 50 mètres. Initialement le Starship aura pour mission d’envoyer des astronautes à la surface de la Lune puis, dans un avenir plus lointain, des dizaines d’autres sur Mars. Cependant il est tout à fait envisageable dans la mesure où il remplirait ses missions efficacement de le convertir par la suite en télescope. Un télescope qui pourrait selon Elon Musk avoir une résolution jusqu’à 10 fois supérieure à celle de Hubble.

Si le projet d’Elon Musk est prometteur sur le papier, il est encore loin d’être faisable pour le moment. Starship, qui pourrait devenir un télescope, est encore à l’état de prototype. Cependant, les choses avancent et le premier prototype pourrait faire sa première tentative de mise en orbite dans les semaines à venir, avec un amerrissage prévu dans le Pacifique, au large des côtes d’Hawaï. Ainsi le potentiel successeur d’Hubble est encore loin d’être prêt à s’envoler.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(ROBOT) Des fourmis imprimées en 3D s’unissent pour contourner les obstacles

27 octobre 2021 – Des scientifiques de l’Université de Notre-Dame ont voulu reproduire l’union des fourmis lorsqu’elles sont face à un obstacle. Ils y sont parvenus.

Yasemin Ozkan-Aydin est professeur. Elle a observé que les robots à quatre pattes présentaient des avantages par rapport aux robots à roues. Mais le problème c’est que certains gouffres ou des terrains trop raides sont infranchissables. Face à ce constat, elle a créé avec ses collègues des petits robots imprimés en 3D qui peuvent travailler ensemble.

Les robots mesurent 15 à 20cm de long. Ils ont un microprocesseur, un capteur de lumière frontal, des capteurs magnétiques à chaque extrémité et une batterie au lithium-polymère.

Lorsqu’un de ces robots est en difficulté, il envoie un signal sans fil à ses congénères qui l’aident. Ensemble, ils peuvent former un pont. 

Yasemin Ozkan-Aydin améliore encore ce système déjà bien abouti. Mais quelles seraient les applications des robots-fourmis ? On peut les envisager dans l’exploration spatiale ou encore l’étude des insectes.

Tom Hannane (rédaction btlv.fr)

2021-07-09T17:29:28+02:009 juillet 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser