fbpx

(ESPACE) Hubble est parvenu à surprendre la fusion de trois galaxies

4 août 2021 – Depuis qu’il est revenu d’entre les morts, le télescope Hubble continue de nous livrer des images toujours plus fascinantes. En effet, il a réussi à capturer l’image de trois galaxies en train de fusionner, un événement astronomique spectaculaire.

Bien que magnifique, la fusion de galaxies n’est pas quelque chose de rarissime. Les galaxies ne sont pas figées dans l’espace, et il peut arriver qu’elles se rapprochent les unes des autres pour entrer en collision voire fusionner comme on peut le voir sur le cliché pris par Hubble. D’ailleurs, l’année dernière Hubble avait déjà photographié la fusion de deux galaxies, mais trois en même temps, c’est une première. Hubble a donc capturé ce qui a été nommé le système Arp 195, que l’on retrouve dans l’Atlas des galaxies particulières qui est une liste recensant certaine des galaxies les plus étranges et les plus merveilleuses de l’univers, depuis 1966. Ce système se trouve à environ 763 millions d’années-lumière dans la constellation du Lynx. De manière plus précise, selon la NASA ce à quoi nous assistons ces trois galaxies en train de faire « un tir à la corde gravitationnel ». Pour le moment, elles gravitent entre elles et puis un jour elles finiront par totalement fusionner.

Le cliché pris par Hubble a été pris dans un contexte particulier. En effet, depuis sa récente réparation, les astronomes estiment qu’il restera en service encore une dizaine d’années au mieux. Ils ont donc décidé qu’il fallait rentabiliser au maximum les observations faites par Hubble. Pour cela, ils ont développé un algorithme qui permet de collecter quelques clichés rapides entre des observations plus longues et c’est précisément ce type d’image qui a été prise pour cette fusion de galaxies. Hubble a donc pour objectif de collecter des informations qui serviront à alimenter le fameux Atlas des galaxies particulières, afin d’en repérer les cibles les plus prometteuses. Sur le long terme, l’objectif sera de les étudier plus en détail, mais il est probable que Hubble ne sera plus en service à ce moment-là. Quoi qu’il en soit ce cliché montre que Hubble est toujours d’attaque continuera de nous régaler avec de magnifiques images de l’espace durant les dernières années qu’il lui reste.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(CLIMAT) Un seul pays au monde semble en mesure de réaliser ses objectifs climatiques

21 septembre 2021 –  Pour de nombreux pays dans le monde la réalisation d’un certain nombre d’objectifs climatiques constitue un véritable défi. À un tel point que pour le moment un seul pays dans le monde semble en bonne voie pour réaliser ses objectifs. Il s’agit de la Gambie.

La Gambie est pour le moment le seul pays au monde à avoir obtenu une note climatique globale compatible avec les objectifs fixés par l’Accord de Paris. Pour rappel, il s’agit d’un traité international sur le réchauffement climatique adopté en 2015 qui est censé unifier toutes les nations dans une cause commune pour lutter contre le changement climatique. En effet, selon une étude du Climate Action Tracker a examiné l’Europe et 36 autres nations qui prend en compte de nombreux facteurs, comme les politiques climatiques nationales, les mesures et l’utilisation des terres, le soutien financier international et les objectifs climatiques fixés par ces pays. La Gambie semble pour le moment le seul pays en mesure de réaliser ses objectifs climatiques.

LA GAMBIE, UN EXEMPLE À SUIVRE

Selon l’étude, la Gambie n’est pas le seul pays en mesure de réaliser ses objectifs climatiques, d’autres pays comme le Costa Rica, le Maroc, l’Éthiopie ou le Royaume-Uni s’en rapproche, mais sont loin d’être au même niveau. La Gambie peut être considérée comme un exemple à suivre en raison des nombreuses actions qu’elle a mise en place pour le climat. Tout d’abord, le pays mise majoritairement sur les énergies renouvelables et dispose de l’une des plus grande installations solaires d’Afrique de l’Ouest. Le gouvernement gambien est également parvenu à restaurer 10 000 hectares de forêts, de mangroves et de savanes. Enfin, la Gambie s’est également engagée à limiter l’utilisation abusive des ressources forestières, il convertit également les terres agricoles inondées en rizières sèches. Ainsi, la Gambie semble sur le point de devenir un symbole pour tous les pays luttant pour la sauvegarde de notre planète.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-08-04T17:45:32+02:004 août 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser