fbpx
x

(ESPACE) La Chine envisage de construire une station spatiale longue de plusieurs kilomètres

26 août 2021 – La Chine ne manque pas d’ambition en ce qui concerne l’industrie spatiale. Comme le montre ce nouveau projet du ministère des Sciences et de la Technologie qui prévoit un projet sur cinq ans pour la construction d’un vaisseau spatial immense ayant pour but de faciliter l’exploration et rester en orbite à long terme.

Ce projet titanesque n’a pas été encore mis en place, mais il est envisagé avec sérieux par la Chine. En effet, la Fondation des sciences naturelles de Chine a mandaté des scientifiques pour trouver comment construire une structure aussi massive en orbite. En effet, le problème avec une structure spatiale de cette taille, c’est qu’elle nécessiterait plusieurs lancements et également un assemblage spatial, car il pèserait trop et serait beaucoup trop massif pour être lancé en un seul vol. Leur principal objectif sera donc de minimiser au maximum le poids du vaisseau spatial afin de réduire le nombre de lancements et les coûts de construction. Tout en faisant en sorte évidemment que rien ne se brise lors de sa mise en orbite. Il s’agit d’ailleurs d’un des cinq projets financés par la Fondation des sciences naturelles de Chine chacun d’entre eux recevant environ 2.3 millions de dollars. Ce qui témoigne du sérieux du projet.

UN PROJET A HAUTE VALEUR STRATÉGIQUE

II est évident qu’un tel projet fait partie des ambitions de la Chine visant à étendre l’exploration spatiale, grâce à des missions en équipage pouvant se dérouler sur des échelles de temps à long terme. Cet immense vaisseau spatial, s’il vient à être mis en place, constituera un équipement aérospatial stratégique majeur. Notamment pour l’utilisation future des ressources spatiales, l’exploration de l’espace et le maintien en orbite à long terme. Avec ce projet, la Chine prouve encore une fois qu’elle est amenée à prendre  un rôle de plus en plus important dans les missions spatiales. Il est même possible avec ce type de projet que d’ici à plusieurs années, la Chine puisse rattraper, voire surpasser les États-Unis dans le domaine spatial. 

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(FOSSILE) Un paresseux géant retrouvé en Guyane

27 octobre 2021 – Quatre mètres, quatre tonnes. Aussi lourd qu’un éléphant. Trouver le squelette d’un paresseux géant en Guyane est une première en France. L’espèce a disparu il y a 12 000 ans.

C’est le paléontologue Pierre-Olivier Antoine qui est à l’origine de la découverte… Dans une mare de boue, dans la région de Maripasoula, à la frontière du Suriname. “Il est très difficile de trouver des fossiles en Guyane à cause de l’acidité des sols et du couvert forestier”, explique ce professeur à l’Université de Montpellier.

Des vestiges ont déjà été trouvés en Patagonie, au sud de l’Argentine, mais jamais dans le département français. Pendant une semaine, six paléontologues ont déterré plusieurs os dont des maxillaires et des mandibules, en plein cœur de la forêt amazonienne. L’espèce a rapidement été identifiée : c’est un Eremotherium laurillardi. Un herbivore qui, contrairement à son descendant actuel, ne se déplaçait qu’à terre et non dans les arbres… Ce que l’on comprend aisément lorsqu’on pèse plusieurs tonnes…

La trouvaille est une aubaine pour la Guyane. Les paléontologues espèrent retrouver des restes d’autres animaux ayant vécu en même temps que le paresseux géant. Les fossiles ont été présentés à certains collégiens guyanais.

Tom Hannane (rédaction btlv.fr)

2021-08-27T14:58:50+02:0026 août 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser