fbpx

(ESPACE) La recherche de traces de vie ancienne sur Mars est une priorité pour la NASA

18 février 2021 — La connaissance de Mars reste toujours une des priorités de la NASA. Les scientifiques du monde entier cherchent toujours à savoir si la planète rouge a abrité une forme de vie.

Ce n’est pas pour rien que cette mission s’appelle Perseverance. En effet, après des décennies de recherches et des milliards investis, les scientifiques n’ont pas pu encore apporter la preuve d’une ancienne vie sur la planète rouge.

Pour la première fois, la mission de l’agence spatiale américaine a comme unique but de trouver des traces de vie ancienne sur la planète de notre système solaire qui a des caractéristiques très proches de celles de la Terre, en collectant pendant plusieurs années jusqu’à une trentaine d’échantillons de roche.

©NASA

UNE TRENTAINE D’ÉCHANTILLONS DE ROCHE SERONT ANALYSÉS SUR TERRE

Cette mission devra collecter des échantillons de roche qui seront scellés et devront ensuite être rapportés sur Terre par une future mission, dans les années 2030, afin d’être analysés, et de peut-être enfin pouvoir répondre à « l’une des questions qui nous habitent depuis des siècles, à savoir : « sommes-nous seuls dans l’univers? », a souligné mercredi, Thomas Zurbuchen, administrateur associé pour la science à la NASA.

Perseverance est le véhicule le plus gros et le plus complexe jamais envoyé sur Mars. Construit au mythique Jet Propulsion Laboratory en Californie, il pèse une tonne, est équipé d’un bras robotique de plus de deux mètres et de 19 caméras.

UN ATTERISSAGE TOUJOURS DÉLICAT

Si Persévérance arrive intact, des premières images pourraient être transmises peu après.  Preuve que la mission est également le fruit d’une coopération internationale: le président français Emmanuel Macron, dont le pays a conçu l’un des nombreux instruments scientifiques du rover, assistera à l’atterrissage au siège parisien du Centre national d’études spatiales (Cnes).

Les chercheurs pensent que le cratère de Jezero abritait, il y a plus de trois milliards et demi d’années, un profond lac d’environ 50 km de large. « Nous avons de très fortes preuves que Mars aurait pu abriter de la vie dans un lointain passé », a déclaré mercredi, Ken Williford, responsable adjoint de la mission. « La question est : la (vie sur) Terre est-elle une anomalie, un coup de bol ? »

François Deymier (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(MYSTÈRE) Des internautes découvrent un message secret dans le parachute du rover « Perseverance »

24 février 2021 – Des détectives du web affirment avoir réussi à décoder un message secret, caché dans les motifs du parachute qui a aidé le rover « Perseverance », de la NASA à atterrir en toute sécurité sur Mars.

Les utilisateurs des réseaux sociaux Reddit et Twitter ont remarqué que le motif rouge et blanc sur le parachute avait l’air d’avoir été ajouté délibérément. Certains internautes ont alors émis l’hypothèse qu’il pourrait s’agir d’un code secret. Un code se servant de l’écriture informatique binaire. Afin de vérifier cela, ils ont choisi d’interpréter le sens du motif, en remplaçant ses parties rouges par le chiffre 1, le blanc représentant le zéro.

Photo de l’intérieur du parachute, prise par le rover Perseverance. ©NASA

UNE PHRASE SIGNÉE THEODORE ROOSEVELT

A partir de photos prises à l’intérieur du parachute, les internautes affirment que l’expression « osez des choses grandioses » (« dare mighty things ») utilisée comme devise par le centre de recherches spatiale de la NASA : le « Jet Propulsion Laboratory » ; a été codée sur l en utilisant un motif représentant des lettres sous forme de code informatique binaire.

Cette phrase est extraite d’un discours prononcé par le président américain Theodore Roosevelt, en 1899 dans lequel il affirme qu’«il vaut mieux oser des choses grandioses, remporter des triomphes glorieux, plutôt que de se ranger parmi ces pauvres esprits qui ne jouissent ni ne souffrent beaucoup, car ils vivent dans un crépuscule gris qui ne connaît ni victoire ni défaite. »

Chacun des anneaux concentriques du motif du parachute représentent un des mots du message secret. Les zéros et les uns doivent être divisés en morceaux de 10 caractères, auxquelles il faut rajouter 64, afin d’obtenir le code ASCII (norme informatique de codage de caractères), de chaque caractère.

Par exemple, sept bandes blanches, une bande rouge et deux autres bandes blanches représentent 0000000100, le code binaire binaire pour le chiffre. En ajoutant, 64 à ce résultat, cela donne 68, le code ASCII correspondant à la lettre D, en majuscules.

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

2021-02-19T10:38:53+01:0018 février 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser