fbpx
x

(ESPACE) Perseverance a réussi son second essai de forage sur Mars

3 septembre 2021 –  La NASA a récemment annoncé que le Rover Perseverance a réussi avec succès sa seconde tentative de prélèvement d’échantillons de roches martiennes. Ce qui est en fait sa principale mission.

Cette mission de prélèvement a eu lieu le 1er septembre, pour son 180ᵉ  jour sur Mars. L’opération s’est déroulée dans la région de South Séítah, à l’est du cratère Jezero. Grâce à son bras robotisé de près de deux mètres a donc foré une roche ciblée et en a extrait une carotte de roche qui a pu être récupérée en toute sécurité. Il s’agit d’ailleurs de son premier échantillon de roche puisqu’il avait échoué dans sa première tentative. En effet, lors du premier forage, l’échantillon avait disparu sans laisser de trace, probablement détruit sous l’effet des frottements lors de la manœuvre. La NASA se garde d’ailleurs de considérer pour le moment l’opération comme un succès. Ils attendent pour aujourd’hui un nouveau jeu de photos prouvant que les roches sont en sécurité dans l’ACA. Ce qui signifiera que l’échantillon est correctement logé dans un tube et stocké dans le rover.

UNE OPÉRATION MINUTIEUSE

Normalement tout s’est bien passé comme semblent l’attester les clichés pris par la NASA qui montre que le rover a fait vibrer son foret pour éliminer tout résidu de l’extérieur du tube. Néanmoins, la NASA estime que les photographies prises après le nettoyage ne sont pas concluantes en raison des mauvaises conditions d’ensoleillement. Il faut dire qu’après un échec dans sa première tentative, la NASA a renforcé la procédure de prélèvement de la roche par le rover. Notamment en ajoutant une étape supplémentaire consistant à prendre des images avant de ranger le tube d’échantillon. À cela s’ajoute le forage qui est très minutieux, car pour forer dans la roche, Persévérance doit utiliser un marteau perforateur et une mèche creuse qui lui permet de prélever des échantillons aussi épais qu’un crayon. Quoi qu’il en soit la NASA est sûre qu’il y a un échantillon dans le tube reste à savoir dans quel état il sera.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(ROBOT) Des fourmis imprimées en 3D s’unissent pour contourner les obstacles

27 octobre 2021 – Des scientifiques de l’Université de Notre-Dame ont voulu reproduire l’union des fourmis lorsqu’elles sont face à un obstacle. Ils y sont parvenus.

Yasemin Ozkan-Aydin est professeur. Elle a observé que les robots à quatre pattes présentaient des avantages par rapport aux robots à roues. Mais le problème c’est que certains gouffres ou des terrains trop raides sont infranchissables. Face à ce constat, elle a créé avec ses collègues des petits robots imprimés en 3D qui peuvent travailler ensemble.

Les robots mesurent 15 à 20cm de long. Ils ont un microprocesseur, un capteur de lumière frontal, des capteurs magnétiques à chaque extrémité et une batterie au lithium-polymère.

Lorsqu’un de ces robots est en difficulté, il envoie un signal sans fil à ses congénères qui l’aident. Ensemble, ils peuvent former un pont. 

Yasemin Ozkan-Aydin améliore encore ce système déjà bien abouti. Mais quelles seraient les applications des robots-fourmis ? On peut les envisager dans l’exploration spatiale ou encore l’étude des insectes.

Tom Hannane (rédaction btlv.fr)

2021-09-04T10:34:47+02:003 septembre 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser