Découvrez BTLV, le média N°1 sur le mystère et l'inexpliqué (Replay/Podcast/rédactionnel)

Pour accéder à toutes nos interviews audio et vidéo
Rejoindre BTLV

28 juillet — Il est heureux, il ne cache pas sa joie ! Le spationaute Thomas Pesquet vient de l’annoncer sur Twitter. Il vient de recevoir son ticket pour l’espace.

Pour ce second voyage pour l’ISS, il ne décollera pas depuis les steppes sibériennes de Baïkonour, mais il sera le premier étranger à partir avec la nouvelle capsule américaine Crew Dragon de Space X.

« Fin du suspense : c’est avec le Crew Dragon de Space X que je décollerai l’année prochaine ! » a annoncé l’astronaute de l’Agence spatiale européenne.

Le choix de la NASA s’est donc porté sur l’entreprise d’Elon Musk qui était en concurrence avec Boeing.

Le français doit décoller au printemps prochain depuis Cap Canaveral en Floride.Il s’est déjà entraîné sur les simulateurs chez Space X, la société d’Elon Musk basée en Californie.

FINI LES COMMANDES MANUELLES

Dans le « cockpit futuriste » de Crew Dragon, doté à 100 % d’écrans tactiles, « il ne reste plus qu’à installer l’application +lancement+ sur les tablettes géantes », a tweeté, enthousiaste, l’astronaute. L’ingénieur et pilote de ligne, âgé de 42 ans, avait effectué sa première mission à bord de l’ISS en 2016-2017, appelée « Proxima », pendant six mois.

Le premier lancement habité de Space X vers l’ISS, s’est déroulé en mai dernier avec deux astronautes de la NASA, et il a marqué la fin du monopole spatial russe pour les vols habités depuis l’arrêt des vols de navettes américaines en 2011.

François Deymier (rédaction btlv.fr)