fbpx
x

(ESPACE) Richard Branson s’apprête à inaugurer le tourisme spatial

10 juillet 2021 – Le milliardaire anglais, Richard Branson, a prévu de décoller  à bord de sa navette spatiale VSS Unity demain pour un premier vol spatial touristique. Il devance de cette manière son principal concurrent Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon, qui lui doit s’envoler le 20 juillet.

Pour son premier vol dans l’espace, Branson montera à bord du VSS Unity qui n’est à proprement parler une fusée,  mais un véhicule spatial sub-orbital. Il est à la fois capable de se propulser comme une fusée et de planer comme un avion. Après trois vols d’essai réussis, le programme  spatial de Virgin Galactic a obtenu l’agrément américain. Trois autres tests au total  sont prévus à partir de cet été avec, pour la première fois, de vrais passagers et Richard Branson fera donc partie de ce premier vol inaugural. Dans les faits, ce sera le vingt-deuxième vol de Virgin Galactic, et le quatrième habité. Cependant, ce vol a un côté unique car c’est la première fois qu’un simple amateur montera à bord du vaisseau spatial. Jusqu’à présent, seuls les pilotes et l’équipage très entraîné de l’entreprise avaient pu monter à bord. Si tout se déroule bien, les vols réguliers commenceront en 2022. Virgin Galactic prévoit d’ailleurs de transporter 6 000 passagers d’ici à 2023, afin d’atteindre un chiffre d’affaires de 600 millions à cette échéance.

Si le programme est respecté sous réserve d’une météo clémente, le trajet commencera à 15 heures (heure de Paris). La première étape sera le décollage du White Knight Two, un avion porteur, embarquant le vaisseau VSS Unity qui décollera depuis le tarmac du spatioport America, situé aux portes du désert du Nouveau-Mexique. L’avion doit larguer le VSS Unity à une altitude 15.000 mètres environ puis le vaisseau allumera alors ses moteurs afin de se propulser aux frontières de l’espace lors d’un vol parabolique. À bord de la cabine high-tech dotée de baies panoramiques, il y aura 4 passagers, Richard Branson et trois salariés de sa société spatiale, auxquels s’ajoutent deux pilotes qui seront dans le cockpit. Au cours de ce vol, Branson vivra l’expérience spatiale qu’il compte proposer à ses clients soit quatre à six minutes d’apesanteur et pouvoir contempler la Terre depuis l’espace.

Richard Branson est déjà gagnant puisque suite à l’annonce de ce vol inaugural l’action de sa compagnie de 39 % en une seule journée, mais si en plus ce vol est une réussite alors son aventure spatiale sera totalement lancée.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(FOSSILE) Un paresseux géant retrouvé en Guyane

27 octobre 2021 – Quatre mètres, quatre tonnes. Aussi lourd qu’un éléphant. Trouver le squelette d’un paresseux géant en Guyane est une première en France. L’espèce a disparu il y a 12 000 ans.

C’est le paléontologue Pierre-Olivier Antoine qui est à l’origine de la découverte… Dans une mare de boue, dans la région de Maripasoula, à la frontière du Suriname. “Il est très difficile de trouver des fossiles en Guyane à cause de l’acidité des sols et du couvert forestier”, explique ce professeur à l’Université de Montpellier.

Des vestiges ont déjà été trouvés en Patagonie, au sud de l’Argentine, mais jamais dans le département français. Pendant une semaine, six paléontologues ont déterré plusieurs os dont des maxillaires et des mandibules, en plein cœur de la forêt amazonienne. L’espèce a rapidement été identifiée : c’est un Eremotherium laurillardi. Un herbivore qui, contrairement à son descendant actuel, ne se déplaçait qu’à terre et non dans les arbres… Ce que l’on comprend aisément lorsqu’on pèse plusieurs tonnes…

La trouvaille est une aubaine pour la Guyane. Les paléontologues espèrent retrouver des restes d’autres animaux ayant vécu en même temps que le paresseux géant. Les fossiles ont été présentés à certains collégiens guyanais.

Tom Hannane (rédaction btlv.fr)

2021-07-10T15:36:18+02:0010 juillet 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser