fbpx

ESPACE : Un astéroïde découvert par deux adolescentes se dirige vers la Terre

30 juillet 2020 – le 25 juillet dernier, l’agence spatiale indienne Space India annonçait que deux jeunes filles indiennes avaient découvert un astéroïde qui se trouve à proximité de Mars. Il a été nommé HLV2514.

Le confinement aura donc été plein de surprises. Au mois de juin dernier, Vaidehi Vekariya et Radhika Lakhani, deux jeunes Indiennes de 14 ans originaires de Surate dans l’ouest de l’Inde, ont découvert quelque chose dans le ciel qu’elles ont décrit comme « une petite planète ».

UN PROJET SCOLAIRE

Les deux adolescentes participaient avec leur école à un projet sponsorisé par Space India et la NASA qui consistait à analyser des images prises par un télescope de l’université d’Hawaï. Avec l’aide d’un logiciel, elles ont analysé les images en profondeur et on fait une découverte qui les a particulièrement étonnées.

Ce qu’elles décrivent comme une petite planète est en fait un astéroïde qui se trouve pour l’instant dans l’orbite martienne, mais qui se dirige vers la Terre, a confirmé l’agence spatiale indienne. Cependant pas d’inquiétude, il ne devrait nous atteindre que d’ici 1 million d’années.

HLV2514

La NASA a donné à l’astéroïde un nom aléatoire temporaire, HLV2514. Quand elle aura pu confirmer l’orbite de l’objet céleste, les deux jeunes filles auront le droit de lui donner un nom. Toutes les deux ont particulièrement hâte.

L’une des deux jeunes filles, Vekariya, a confié à Reuters, l’agence de presse britannique, qu’elle voulait devenir astronaute quand elle serait plus grande.

Margaux Naudin (Rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

MÉDITATION ACTIVE : Du mantra aux malas ou inversement

20 septembre 2020 – Les répétitions des mantras canalisent le mental, détendent le corps et apaisent l’esprit. Les malas sont utilisés comme des guides à la pratique des mantras.

QU’EST-CE QU’UN MALA ?

C’est un collier/chapelet de perles d’ailleurs mala (ou malajapa) est un mot sanskrit qui signifie  “guirlande“. Il fut utilisé par les sages depuis des milliers d’années pour leurs méditations. Les bouddhistes et les pratiquants de yoga l’utilisaient et l’utilisent encore dans leurs pratiques. Égrainer le mala (faire passer les perles une par une dans les doigts) permet de « compter » le nombre de fois que l’on récite un mantra.

Les malas sont composés de 108 perles et d’une perle Gourou. Cette dernière sert de repère après avoir égrainé les 108 perles de comptage.

Il existe aussi des malas avec 18, 27 ou 54 perles pour des séances de méditation plus courtes mais le nombre de perles est toujours proportionnel à 108.

POURQUOI RÉCITER DES MANTRAS ?

En sanskrit, « Man » signifie « penser » et « trana » veut dire « protection ».

Outre l’éventuel aspect protecteur des malas ils peuvent être utilisés pour divers raisons d’accompagnement. D’après Mya (créatrice de malas), réciter des mantras permet une meilleure circulation de l’énergie, peut améliorer l’état émotionnel et peut provoquer un apaisement général.

COMMENT CA MARCHE ?

Les mantras peuvent être des sons, des mots (« Om »…), de courtes prières ou formules qu’on répète à voix haute un certain nombre de fois, car, en Yoga la voix est utilisée comme un moyen de guérison. L’essence du mantra se retrouve dans le son, la vibration. L’énergie du récitant serait transformée de telle sorte que des bienfaits soient observés tant au niveau psychique que physique. Ils existent des mantras dédiés à divers objectifs et chacun peut trouver le sien. De nombreux mantras sont également liés à une divinité, mais cette pratique n’a pas forcément de connotation religieuse.

Pour voir l’émission « Bienvenue en Terre Happy: La Magie des Malas Sacrés avec Mya », c’est par ici:

Thierry Penin (rédaction btlv.fr)

2020-07-30T12:14:34+02:0030 juillet 2020|

Sujets susceptibles de vous intéresser