fbpx

(ÉTRANGE) Un crop-circle est apparu sur le terrain d’un agriculteur du Dorset

29 juillet – C’est la saison et les fans du mystère ne vont pas s’en plaindre, en cette période, les champs du Royaume-Uni sont souvent le théâtre d’apparitions de cercles de culture.

Des figures géométriques, très souvent complexes à reproduire, qui voient le jour dans des champs. Cette fois, c’est par la presse et le Dorset Echo, un journal local, que l’on a appris la nouvelle. Des drones ont filmé des images depuis le ciel montrant un motif géométrique dans un champ à Okeford Hill, près de Blandford. La photo prise par un temps brumeux, le 25 juillet, l’un des membres de l’Echo Camera Club, « Droning On », a déclaré : « Quelle que soit votre opinion sur de telles formations, je dois dire que c’était un endroit impeccablement choisi, et ce fut d’autant plus époustouflant par le temps qui faisait. L’orage passant et la brume montante ont donné de superbes clichés ».

Le crop-circle du Dorset

DES FIGURES QUI DIVISENT

Il suffit de regarder la photo d’un crop-circle, pour comprendre que les motifs produits le sont par l’aplatissement des cultures. Les experts les plus sceptiques s’accordent à dire qu’ils sont fabriqués par l’homme, les plus ouverts envisagent qu’ils soient les réalisations de forces mystérieuses. On voit bien que le sujet divise et ce n’est pas nouveau, car la première fois que l’on a évoqué un crop-circle remonte aux années 1500. A l’époque, des agriculteurs signalaient déjà avoir trouvé des cercles étranges dans leurs champs. Fruit de forces mystérieuses, phénomène paranormal, avertissement extraterrestre, toutes ces théories n’enlèvent en rien la beauté du geste. 

Bob Bellanca (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(CLIMAT) Un seul pays au monde semble en mesure de réaliser ses objectifs climatiques

21 septembre 2021 –  Pour de nombreux pays dans le monde la réalisation d’un certain nombre d’objectifs climatiques constitue un véritable défi. À un tel point que pour le moment un seul pays dans le monde semble en bonne voie pour réaliser ses objectifs. Il s’agit de la Gambie.

La Gambie est pour le moment le seul pays au monde à avoir obtenu une note climatique globale compatible avec les objectifs fixés par l’Accord de Paris. Pour rappel, il s’agit d’un traité international sur le réchauffement climatique adopté en 2015 qui est censé unifier toutes les nations dans une cause commune pour lutter contre le changement climatique. En effet, selon une étude du Climate Action Tracker a examiné l’Europe et 36 autres nations qui prend en compte de nombreux facteurs, comme les politiques climatiques nationales, les mesures et l’utilisation des terres, le soutien financier international et les objectifs climatiques fixés par ces pays. La Gambie semble pour le moment le seul pays en mesure de réaliser ses objectifs climatiques.

LA GAMBIE, UN EXEMPLE À SUIVRE

Selon l’étude, la Gambie n’est pas le seul pays en mesure de réaliser ses objectifs climatiques, d’autres pays comme le Costa Rica, le Maroc, l’Éthiopie ou le Royaume-Uni s’en rapproche, mais sont loin d’être au même niveau. La Gambie peut être considérée comme un exemple à suivre en raison des nombreuses actions qu’elle a mise en place pour le climat. Tout d’abord, le pays mise majoritairement sur les énergies renouvelables et dispose de l’une des plus grande installations solaires d’Afrique de l’Ouest. Le gouvernement gambien est également parvenu à restaurer 10 000 hectares de forêts, de mangroves et de savanes. Enfin, la Gambie s’est également engagée à limiter l’utilisation abusive des ressources forestières, il convertit également les terres agricoles inondées en rizières sèches. Ainsi, la Gambie semble sur le point de devenir un symbole pour tous les pays luttant pour la sauvegarde de notre planète.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-07-29T17:41:08+02:0029 juillet 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser