fbpx
x

(ÉVEIL) En Aparté : « Une journaliste devenue guérisseuse » avec Jessica Decap

53

Plus d’infos sur l’émission : Diffusion : 28/09/2021  | (ÉVEIL) En Aparté : « Une journaliste devenue guérisseuse » avec Jessica Decap

(Version vidéo, cliquez ici.)

Les propos tenus dans cette émission n’engagent que la ou les personnes invitées, et en aucun cas la rédaction de btlv.fr qui n’a que pour mission de vous informer sur toutes ces hypothèses dans un souci d’exploration.

À la Une

(ARCHÉOLOGIE) De nouvelles structures mayas découvertes au Mexique

26 octobre 2021 – Après une analyse des chercheurs de l’Université d’Arizona, 478 nouveaux sites mayas ont été découverts au sud du Mexique. On avait déjà trouvé la Aguda Fénix l’année dernière, une immense structure de 1 400 m de long, cachée sous la végétation.

C’est l’anthropologue Takeshi Inomata qui mène cette nouvelle étude. En fait, les différents sites cachés n’appartiennent pas qu’aux Mayas. Une autre civilisation mésoaméricaine s’était installée avant eux : les Olmèques.

Les scientifiques ont fait une étude aérienne et ont utilisé la télédétection par laser, ou LIDAR, pour leur trouvaille. C’est une méthode qui émet des infrarouges et mesure le temps de retour de ces ondes après avoir rebondi sur des objets aux alentours.

Les structures découvertes par LIDAR

Source : Takeshi Inomata, Nature Human Behaviour, 2021

Les 478 sites sont répartis sur 85 000 km². Ils sont plus petits que ce qui avait déjà été trouvé il y a quelques mois. Mais ils révèlent que les Olmèques auraient pu inspirer les Mayas dans leur architecture. Ce sont deux civilisations qui se sont peu côtoyées. La première est apparue 2000 ans avant notre ère et a laissé place à la seconde vers 250.  Mais il est possible qu’Olmèques et Mayas soient plus liés que ce qu’on pensait.

Le site de Buenavista face au Soleil après une projection LIDAR

Source : Takeshi Inomata

Autre découverte : l’orientation des lieux. Certains sont situés de telle sorte à être alignés au lever de soleil lors de dates importantes du calendrier mésoaméricain. Il y avait alors, déjà à cette époque, une représentation des phénomènes cosmologiques.

Tom Hannane (rédaction btlv.fr)

2021-09-28T11:44:43+02:0028 septembre 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser