fbpx

(EXTRATERRESTRE) Ikea ouvre son marché par delà les étoiles

6 juillet 2021 — Ikea semble avoir décidé que le marché mondial ne lui suffisait plus. L’entreprise a décidé de s’ouvrir au marché galactique grâce à un projet baptisé #furnitureforall qui prend la forme d’un manuel destiné aux aliens.

Il faut croire que le rapport du Pentagone sur les OVNIS qui ne fermait pas la porte à la piste extraterrestre pour expliquer le mystère des OVNIS a donné des idées à Ikea. L’entreprise s’est donc imaginée pouvoir commercialiser ses produits au-delà des frontières terrestres. Pour conquérir donc ce nouveau marché qui pourrait peut-être s’ouvrir très bientôt, Ikea a donc mis en place un manuel à destination de ses potentiels futurs acheteurs. En France, une initiative similaire avait été mise en place avec l’ovniport d’Arès en Gironde qui se prépare depuis 40 ans l’arrivée de potentiels visiteurs.

Une prise de position qui est totalement assumée par Ikea qui semble avoir mis en place cette initiative avec beaucoup de sérieux. « Au cas où des extraterrestres viendraient s’installer sur notre planète, nous voulons les aider à construire facilement leur nouvelle maison de rêve sur terre »,  déclare IKEA. « Nous avons conçu une gamme spéciale de manuels d’assemblage de meubles dans la langue maternelle de l’extraterrestre et dans le vrai style IKEA, afin qu’ils puissent facilement comprendre et assembler les solutions d’ameublement les plus populaires d’IKEA ».

Ce projet pour le moins atypique est le fruit d’une collaboration entre Ikea et l’agence de publicité Ogilvy Dubaï. Ce manuel a d’ailleurs été traduit pour que les aliens comprennent chaque mot du petit bouquin. On y trouve également des conseils quant au transport via leur soucoupe. Cette initiative, qui ne manque pas d’humour, a été traduite dans une sorte d’espéranto intergalactique, on y trouve également des conseils pour ses clients venus d’une autre planète, leur suggérant par exemple de faire appel au service de livraison Ikea plutôt que d’utiliser le rayon tracteur de leur soucoupe volante.

Si l’initiative peut prêter à sourire, on peut se dire que si les extraterrestres devaient venir nous rendre visite, Ikea sera prêt à les accueillir pour qu’il puisse meubler leur domicile selon la mode terrestre.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(ESPACE) Starliner, la capsule spatiale de Boeing s’apprête à voler vers l’ISS

01 août 2021 – Si tout se passe comme prévu, la capsule CST-100 Starliner de Boeing devrait être lancée le 3 août 2021 pour un deuxième vol d’essai sans équipage. Un vol de la plus haute importance puisqu’il précède l’échec de son premier vol, en décembre 2019.

Alors que tout récemment le module russe Nauka avait rejoint l’ISS c’est un modèle américain cette fois qui s’apprête à rejoindre la station spatiale internationale. Ce vol était initialement prévu pour le 30 juillet 2021, mais ce deuxième vol d’essai du CST-100 Starliner, destiné aux vols habités vers la station spatiale internationale a été repoussé au 3 août. Créé par Boeing pour la Nasa, ce vaisseau commercial sera mis en orbite par le lanceur Atlas 5 de la base de Cap Canaveral, en Floride. Ce deuxième vol-test intervient plus d’un an et demi après l’échec, en décembre 2019, du premier vol lié à des défauts de logiciels de bord et de système de communication du vaisseau. Boeing a alors proposé à la Nasa de réaliser un autre vol d’essai sans équipage à ses frais.

UN VOL À FORT ENJEU

Suite à l’échec de la première tentative en 2019, Boeing s’est retrouvé fortement distancé par son rival Space X dans le domaine du transport d’astronautes. En effet depuis 2019, la société Space X a réussi ses essais, mais surtout, elle a lancé 3 équipages d’astronautes vers l’ISS. Ce vol est également important de par le coût financier qu’il représenterait surtout en cas d’échec. À titre d’exemple, l’échec de 2019 avait coûté à l’entreprise près de 410 millions de dollars. Ce vol a d’ailleurs fait l’objet d’une surveillance active de la part de la NASA qui au cours d’une enquête a localisé un total de 80 corrections nécessaires pour la préparation du Starliner. Enfin, un succès permettrait à Starliner de débuter les vols habités ce qui constitue une nouvelle étape cruciale pour le Starliner de Boeing.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-07-06T17:36:08+02:006 juillet 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser