fbpx

(EXTRATERRESTRE) Ikea ouvre son marché par delà les étoiles

6 juillet 2021 — Ikea semble avoir décidé que le marché mondial ne lui suffisait plus. L’entreprise a décidé de s’ouvrir au marché galactique grâce à un projet baptisé #furnitureforall qui prend la forme d’un manuel destiné aux aliens.

Il faut croire que le rapport du Pentagone sur les OVNIS qui ne fermait pas la porte à la piste extraterrestre pour expliquer le mystère des OVNIS a donné des idées à Ikea. L’entreprise s’est donc imaginée pouvoir commercialiser ses produits au-delà des frontières terrestres. Pour conquérir donc ce nouveau marché qui pourrait peut-être s’ouvrir très bientôt, Ikea a donc mis en place un manuel à destination de ses potentiels futurs acheteurs. En France, une initiative similaire avait été mise en place avec l’ovniport d’Arès en Gironde qui se prépare depuis 40 ans l’arrivée de potentiels visiteurs.

Une prise de position qui est totalement assumée par Ikea qui semble avoir mis en place cette initiative avec beaucoup de sérieux. « Au cas où des extraterrestres viendraient s’installer sur notre planète, nous voulons les aider à construire facilement leur nouvelle maison de rêve sur terre »,  déclare IKEA. « Nous avons conçu une gamme spéciale de manuels d’assemblage de meubles dans la langue maternelle de l’extraterrestre et dans le vrai style IKEA, afin qu’ils puissent facilement comprendre et assembler les solutions d’ameublement les plus populaires d’IKEA ».

Ce projet pour le moins atypique est le fruit d’une collaboration entre Ikea et l’agence de publicité Ogilvy Dubaï. Ce manuel a d’ailleurs été traduit pour que les aliens comprennent chaque mot du petit bouquin. On y trouve également des conseils quant au transport via leur soucoupe. Cette initiative, qui ne manque pas d’humour, a été traduite dans une sorte d’espéranto intergalactique, on y trouve également des conseils pour ses clients venus d’une autre planète, leur suggérant par exemple de faire appel au service de livraison Ikea plutôt que d’utiliser le rayon tracteur de leur soucoupe volante.

Si l’initiative peut prêter à sourire, on peut se dire que si les extraterrestres devaient venir nous rendre visite, Ikea sera prêt à les accueillir pour qu’il puisse meubler leur domicile selon la mode terrestre.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(ESPACE) La sonde Lucy est partie aujourd’hui à la conquête des astéroïdes de Jupiter

16 octobre 2021 – La sonde Lucy de la NASA est partie ce matin depuis Cap Canaveral en Floride. Elle se dirigera vers les astéroïdes troyens de Jupiter, corps célestes gravitant autour du Soleil sur la même orbite que celle de la géante gazeuse.

La sonde Lucy voyagera durant six ans avant d’effectuer la majorité de ses observations entre 2027 et 2033. Son but sera d’étudier les astéroïdes troyens, afin de déterminer leur origine et de confirmer ou invalider le modèle de Nice, expliquant la disparité des corps célestes à l’origine de la formation du système solaire. Les astéroïdes troyens sont des astéroïdes qui se situent à des points stables autour de Jupiter, ils sont situés à plus de 700 millions de kilomètres du soleil et ce sera la première fois qu’ils vont être survolés par une mission spatiale. Une fois arrivée à destination, la sonde pourra commencer à étudier ces objets célestes dont la composition, la densité, la forme permettront par exemple d’en savoir plus sur l’évolution de l’agencement des planètes autour de notre soleil. Les astronomes espèrent que l’étude de ces astéroïdes leur permettra de mieux comprendre la naissance de notre système solaire.

UNE SONDE PORTEUSE D’UN MESSAGE À DESTINATION DE NOS DESCENDANTS

En plus de permettre l’étude des astéroïdes de Jupiter, la sonde Lucy servira aussi de capsule temporelle spatiale à destination de nos descendants.  De fait, elle contiendra des écrits de penseurs majeurs ainsi qu’un schéma de la position exacte des planètes le jour du lancement de Lucy. Le parcours de la sonde a été étudié afin de la rendre facilement accessible pour des descendants disposant d’une technologie largement supérieure. En effet, à la fin de sa mission en 2033  Lucy suivra la même orbite que les astéroïdes troyens autour du soleil ce qui signifie qu’elle pourrait errer dans cette orbite  pour des centaines, des milliers voire des millions d’années. De cette façon, les chercheurs espèrent que la sonde Lucy deviendra une relique archéologique qui pourra être récupérée par des descendants ayant la capacité de voyager jusqu’à Jupiter. Cependant nos descendants auront-ils le temps d’atteindre un tel niveau de technologie avant que l’humanité ne disparaisse est une question que l’on peut se poser.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-07-06T17:36:08+02:006 juillet 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser