fbpx
x

(GÉNÉTIQUE) Il existerait une solution pour retarder le vieillissent des hommes !

9 juillet 2021 — Si vous êtes un homme et que vous voulez allonger votre durée de vie, il y a peut-être une solution. Mais pour pouvoir espérer atteindre ce but, cela nécessitera de sérieux changements physiques, et  cette solution risque de ne pas vous plaire !

Dans une étude publiée dans la revue eLife , les scientifiques ont montré que la castration des moutons mâles retarde le vieillissement de l’ADN, et les mêmes principes s’appliquent aux humains.

BOOSTER LA LONGÉVITÉ DES MOUTONS

« Les agriculteurs et les scientifiques savent depuis longtemps que les moutons mâles castrés vivent, en moyenne, beaucoup plus longtemps que leurs homologues non castrés. Cependant, c’est la première fois que l’ADN est examiné pour voir s’il vieillit aussi lentement », ont écrit des chercheurs de l’université d’Otago en Nouvelle-Zélande.

Pour l’étude, les scientifiques ont d’abord créé une « horloge épigénétique » en suivant et étudiant un grand échantillon de moutons pour mesurer le vieillissement de leur  l’ADN. Les chercheurs pensent que cette découverte peut avoir un impact similaire sur d’autres mammifères, et même sur les humains. De plus, ils ont déjà observé des changements similaires chez les rongeurs et d’autres animaux, après avoir analysé plus de 200 espèces pour cerner leur horloge épigénétique.

Bien que les scientifiques ne recommandent pas que les hommes soient stérilisés, l’étude pourrait permettre aux agriculteurs d’identifier les moutons qui vivront plus longtemps et de manière plus productive.

En fait, un mouton de Nouvelle-Zélande nommé « Shrek » a grandi 27 kilogrammes de laine et a vécu jusqu’à 16 ans, bien au-dessus de l’âge moyen maximum de dix ans pour un mouton. Shrek était un mâle castré.

En conclusion, cela pourrait enfin expliquer pourquoi les femmes vivent en moyenne plus longtemps que les hommes et, plus particulièrement, pour expliquer le rôle des hormones dans le vieillissement humain

François Deymier (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(ESPACE) Jeff Bezos compte construire une station spatiale privée

26 octobre 2021 – Jeff Bezos semble vouloir pousser encore plus loin le tourisme spatial. Comme le montre son nouveau projet, Orbital Reef, une  station spatiale privée décrite comme un parc commercial pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes.

La société Blue Origin de Jeff Bezos et Sierra Space se sont associés dans un projet de grande envergure à savoir une station spatiale privée pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes. Ils ambitionnent de pouvoir la rendre opérationnelle d’ici la deuxième moitié de la décennie. Cette station spatiale qui sera baptisée Orbital Reef montre que la course pour la commercialisation de l’orbite terrestre basse a atteint un nouveau stade. Dans un communiqué BLue Origin et Sierra Space ont annoncé que cette station spatiale s’adresserait  à un large panel de client “Agences spatiales expérimentées, consortiums dans les hautes technologies, nations sans programme spatial, médias et agences de voyages, entrepreneurs et inventeurs subventionnés, investisseurs portés vers l’avenir, tous ont leur place”. La station évoluera à 500 km d’altitude, soit un peu plus haut que l’ISS et mesurera 830 m3, soit presque autant que l’ISS.

UN NOUVEAU SUCCESSEUR POUR L’ISS

À l’image de Starlab, Blue Origin et Sierra Space ont donc annoncé à leur tour la mise en place d’une station spatiale privée qui devrait entrer en service à l’horizon 2025. Une annonce qui intervient à un moment où la mise en place d’une station spatiale est intéressante stratégiquement puisque en théorie l’avenir de l’ISS est aujourd’hui officiellement assuré jusqu’en 2024. À cela s’ajoute le fait que d’un point de vue technique, la NASA a entériné le fait qu’elle soit capable d’opérer jusqu’en 2028 même si le patron de la NASA Bill Nelson, s’est prononcé en faveur de son extension jusqu’en 2030. Quoi qu’il en soit, l’ISS a une date de péremption qui approche à grands pas et des stations comme Orbital Reef seront là pour prendre la relève.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-07-09T11:49:04+02:009 juillet 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser