fbpx
x

(GÉNÉTIQUE) On peut laisser notre ADN sur un objet sans même le toucher!

9 septembre 2021 — Vous pensiez qu’après avoir regardé tous les épisodes des séries américaines, « Les Experts » que le crime parfait était à votre portée, et bien non!

C’est difficile à croire, mais on peut laisser des traces de son ADN sur un objet sans même le toucher. Selon une étude  des scientifiques de l’Université Flinders, les humains peuvent laisser de l’ADN sur une surface sans la toucher directement.

Cette étude a été publiée dans la revue Forensic Science International: Genetics research , menée sous la direction de Lucas Puliatti, et on sait maintenant de quelle façon on dissémine son ADN

Des traces d’ADN ont été placées de un jour à six semaines autour d’une tablette à une distance de 0,5 à 5 mètres. Ensuite les scientifiques  à l’aide d’écouvillons  ont prélevé et analysé cet ADN.

LE TEMPS ET LA DISTANCE

Une condition importante de l’expérience est que personne n’a touché directement la tablette à côté de laquelle  l’ADN avait été placé. En une journée, l’ADN de plusieurs personnes a été trouvé sur la tablette, avec ne quantité de plus en plus grande, plus l’ADN était proche de la tablette. Les résultats ont montré que la distance et le temps sont des facteurs clés pour la détection de l’ADN.

Une personne répand activement de l’ADN autour d’elle – des études ont montré qu’il peut être trouvé même dans l’air. Des morceaux de peau, de salive et d’autres fluides peuvent se répandre partout.

Cela soulève la question : la preuve ADN sera-t-elle utile pour les enquêtes policières? Une personne pourrait laisser son ADN non seulement en touchant quelque chose, mais aussi simplement en se trouvant à proximité immédiate d’un objet. L’étude montre également l’importance d’éviter la « contamination croisée » en médecine légale – les candidats aux tests doivent porter des masques et des gants pour éviter de laisser leur ADN.

François Deymier (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(ESPACE) Jeff Bezos compte construire une station spatiale privée

26 octobre 2021 – Jeff Bezos semble vouloir pousser encore plus loin le tourisme spatial. Comme le montre son nouveau projet, Orbital Reef, une  station spatiale privée décrite comme un parc commercial pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes.

La société Blue Origin de Jeff Bezos et Sierra Space se sont associés dans un projet de grande envergure à savoir une station spatiale privée pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes. Ils ambitionnent de pouvoir la rendre opérationnelle d’ici la deuxième moitié de la décennie. Cette station spatiale qui sera baptisée Orbital Reef montre que la course pour la commercialisation de l’orbite terrestre basse a atteint un nouveau stade. Dans un communiqué BLue Origin et Sierra Space ont annoncé que cette station spatiale s’adresserait  à un large panel de client “Agences spatiales expérimentées, consortiums dans les hautes technologies, nations sans programme spatial, médias et agences de voyages, entrepreneurs et inventeurs subventionnés, investisseurs portés vers l’avenir, tous ont leur place”. La station évoluera à 500 km d’altitude, soit un peu plus haut que l’ISS et mesurera 830 m3, soit presque autant que l’ISS.

UN NOUVEAU SUCCESSEUR POUR L’ISS

À l’image de Starlab, Blue Origin et Sierra Space ont donc annoncé à leur tour la mise en place d’une station spatiale privée qui devrait entrer en service à l’horizon 2025. Une annonce qui intervient à un moment où la mise en place d’une station spatiale est intéressante stratégiquement puisque en théorie l’avenir de l’ISS est aujourd’hui officiellement assuré jusqu’en 2024. À cela s’ajoute le fait que d’un point de vue technique, la NASA a entériné le fait qu’elle soit capable d’opérer jusqu’en 2028 même si le patron de la NASA Bill Nelson, s’est prononcé en faveur de son extension jusqu’en 2030. Quoi qu’il en soit, l’ISS a une date de péremption qui approche à grands pas et des stations comme Orbital Reef seront là pour prendre la relève.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-09-09T15:10:43+02:009 septembre 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser