Découvrez gratuitement le média N°1 sur le mystère et l'inexpliqué (Replay/Podcast/rédactionnel)

+4000H d'émissions pour donner du sens à sa vie
Je découvre maintenant

13 septembre 2019 — Le ministère de la Culture du Guatemala a annoncé jeudi la suspension d’une vente aux enchères en France d’un fragment d’une stèle maya que le gouvernement guatémaltèque cherche à rapatrier.

« La société de ventes aux enchères française Millon Drouot a suspendu la vente d’une pièce préhispanique appartenant au patrimoine culturel du Guatemala, après les actions menées par le gouvernement », a indiqué le ministère dans un communiqué.

En août, le ministère de la Culture avait demandé à Paris que soit rendue cette pièce maya datant de la période classique (entre 250 et 900 après J.C).

Le fragment appartenait à une stèle archéologique du site préhispanique Piedras Negras, situé dans le département de Péten (nord), frontalier avec le Mexique et le Belize.

Selon le gouvernement guatémaltèque, le prix initial de la pièce se situait entre 27.000 et 38.000 dollars.

« Les autorités poursuivent leurs démarches pour que la pièce préhispanique soit rapatriée au Guatemala, son lieu d’origine », ajoute la ministère.

La culture maya, présente au Guatemala, au Mexique, au Salvador et au Honduras, était au faîte de sa splendeur à une époque connue comme la période classique, avant son déclin à la période dite post-classique, entre 900 et 1.200 après J.C.

Rédaction btlv.fr (source AFP)