Découvrez le premier site (Vidéo / Audio / Actu) consacré à l'archéologie mystérieuse, l'histoire, aux légendes et aux mythes

Regardez et écoutez BTLV gratuitement et sans engagement pendant 7 jours
+3000H d'émissions pour donner du sens à sa vie
Je découvre maintenant

14 septembre 2018 : Un autel vieux de 1 500 ans, récemment découvert sur un site archéologique du nord du Guatemala, raconte comment une dynastie maya a pu asseoir son autorité durant près de deux siècles grâce à des stratégies dignes de la série télévisée Game of Thrones.

Les sculptures et les hiéroglyphes de l’autel retracent, « je dirais, la version maya de Game of Thrones », a expliqué Tomas Barrientos, co-directeur du programme de fouilles menées dans la jungle à La Corona, dans le département de Peten, près de la frontière avec le Belize et le Mexique.

Présenté cette semaine à la presse, le bloc de pierre calcaire sculptée, mesurant 1,46 m sur 1,20 m et pesant près d’une tonne, a été découvert dans un temple et comporte une inscription qui permet de le dater de 544 apr. J.-C.. Une sculpture montre le roi Chak Took Ich’aak, assis et brandissant un sceptre d’où émergent deux divinités de la cité. Ce seigneur de Kaanul a régné pendant vingt ans à la tête du Royaume du Serpent à la période où sa dynastie a réussi à supplanter ses ennemis jurés du royaume de Tikal, jusqu’à les terrasser en 562 apr. J.-C..

LE ROYAUME DU SERPENT

L’objectif de SpaceX est de se doter à terme d’un unique lanceur et vaisseau se substituant à trois projets emblématiques de la firme californienne : le Falcon 9 qui propulse la capsule Dragon pour ravitailler la Station spatiale internationale (ISS), la capsule elle-même et Falcon Heavy.

SpaceX doit théoriquement envoyer des astronautes de la Nasa vers l’ISS à partir de l’an prochain. Depuis l’arrêt de la navette spatiale américaine, les occupants de l’ISS sont exclusivement transportés depuis la terre par des vaisseaux Soyouz de fabrication russe.

D’autres que SpaceX misent sur le tourisme spatial, comme Virgin Galactic, qui multiplie les essais de son vaisseau piloté SpaceShipTwo VSS Unity, lancé depuis un avion. La place coûte 250 000 dollars. Et Blue Origin, fondée par le patron d’Amazon Jeff Bezos, a annoncé cet été que les billets seraient vendus en 2019 pour une place à bord de sa fusée New Shepard, qui emmènera six personnes dans l’espace, à plus de 100 kilomètres d’altitude. Ces deux véhicules n’iront toutefois pas en orbite, mais feront flotter les passagers en apesanteur pendant plusieurs minutes.

Henry Morales Arana (btlv.fr/source AFP)