fbpx
x

(HALLOWEEN) Une chaise se déplace toute seule dans une boîte de nuit

13 octobre 2021 – Vielle, York en Angleterre est une ville fortifiée du nord-est du pays fondée par les Romains. Si on peut y visiter son immense cathédrale gothique du XIIIe siècle, York Minster, qui possède des vitraux médiévaux et 2 clochers fonctionnels, on peut aussi y faire la fête avec des clients quelque peu particuliers. Dans tous les cas, on est tenté de le croire suite à la mise en ligne d’une vidéo étrange. La semaine dernière la caméra de surveillance d’un établissement de nuit a filmé une chaise se déplaçant toute seule. Sur les images, on peut voir le gérant de la boîte de nuit quitter la pièce et, peu de temps après, une chaise glisser lentement sur le sol. Postée sur les réseaux sociaux par l’établissement, on pouvait lire en titre que « même les fantômes de Popworld savent qu’Halloween approche à grands pas » !

Coup de pub ou véritable phénomène paranormal, une chose est sûre depuis sa mise en ligne, la vidéo a enregistré des milliers de vues, certains s’émerveillant de ce qu’ils pensent être une activité surnaturelle troublante alors que d’autres pensent que la chaise a probablement été déplacée par quelqu’un se cachant derrière le bar et la tirant avec une ficelle afin de créer le buzz au moment ou Halloween se prépare. . 

Bob Bellanca (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

Voici une caméra qui fait la taille d’un grain de sel

1er décembre 2021 – Prendre une photo du bout d’un doigt. Des chercheurs de Princeton et de l’Université de Washington ont développé un appareil photo gros comme un grain de sel.

Les nano-caméras existent déjà. Mais elles fournissent souvent des photos avec une basse qualité. Cette nouvelle caméra arrive à produire un rendu très correct… Alors qu’elle est plus de 500 000 fois plus petite qu’un appareil photo classique.

La méta surface fait la taille d’un grain de sel. Crédit : Princeton University

Comment ça marche ? Le dispositif s’aide de l’informatique et d’une nouvelle technologie appelée « méta surface ». Vous voyez, dans un appareil photo ordinaire, l’objectif, qui fait converger le rayon lumineux vers un capteur. 

Ici, on a une surface d’un demi-millimètre de large et pourvue de 1,6 million de petits cylindres disposés en cercle. Chaque cylindre a sa propre conception et fonctionne comme une antenne optique. Grâce à l’apprentissage automatique, tous ces poteaux arrivent à concevoir une image en haute qualité et en couleurs ! 

La méta surface s’affranchit également d’autres contraintes connues par d’autres nano-caméras. Par exemple, les distorsions optiques sont facilement supprimées et la caméra fonctionne très bien dans un milieu naturel. En effet, les micro-caméras ne peuvent fonctionner que dans des conditions très particulières, avec un laser par exemple dans un laboratoire afin de produire une image de bonne qualité. 

À gauche, une photo prise par une nano-caméra classique, à droite, celle développée par les chercheurs. Crédit : Princeton University

Bon, et tout ça, à quoi ça sert ? Cette caméra peut avoir de nombreuses applications dans le domaine médical. On pourrait l’introduire dans le corps humain afin de diagnostiquer et traiter des maladies. 

Sources : Trust My Science et Princeton University

Tom Hannane (rédaction btlv.fr)

2021-10-14T13:51:16+02:0013 octobre 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser