Découvrez BTLV, le média N°1 sur le mystère et l'inexpliqué (Replay/Podcast/rédactionnel)

+4000H d'émissions pour donner du sens à sa vie
Je rejoins BTLV

1er mai 2019 — La chanteuse Lio le chantait déjà dans sa chanson Banana Split, l’armée indienne aurait trouvé les traces de l’abominable homme des neiges plus connu sous le nom de Yéti !

« Pour la première fois, une expédition en haute montagne de l’armée indienne a localisé les mystérieuses empreintes de la bête mythique “Yeti” », ont écrit lundi sur Twitter et Facebook les forces armées indiennes en postant trois clichés de traces dans la neige au nord-est de l’Himalaya.« L’insaisissable Homme des neiges n’avait été vu auparavant que dans le parc national de Makalu-Barun » au Népal, précise le tweet indien, en référence aux fameuses empreintes retrouvées par l’explorateur britannique EricShipton en 1951 sur un glacier du mont Everest.

UN QUESTIONNEMENT SCIENTIFIQUE ?

« Félicitations, nous sommes toujours fiers de vous. Salut à l’expédition de l’armée indienne de haute montagne », vantait malgré tout TarunVijay, un dirigeant du BharatiyaJanata Party (BJP, Parti du peuple indien) au pouvoir.

Selon l’armée, les empreintes de pied mesurent 81 centimètres sur 38, et ont été repérées par une équipe de militaires le 9 avril près du camp de base de Makalu, une zone isolée à la frontière népalo-chinoise. Un responsable de l’armée indienne a confié, sous le couvert de l’anonymat, que les photos avaient été publiées dans le but de « soulever un peu de questionnement scientifique ».

UNE EXISTENCE QUI N’A PAS ÉTÉ PROUVÉE

D’après de vieilles légendes népalaises et tibétaines, le yéti, l’abominable homme des neiges, est une créature simiesque, géante et féroce, qui hante les pentes de l’Himalaya. Son existence n’a encore jamais été prouvée scientifiquement. Selon des chercheurs, il s’agirait en fait d’un ours brun de l’Himalaya. Le tweet de l’armée indienne n’a en tout cas pas convaincu les sceptiques.

François Deymier (btlv.fr/source AFP)